Bordeaux : Triaud ironise sur les progrès des Girondins

Bordeaux : Triaud ironise sur les progrès des Girondins

Photo Icon Sport

C’est avec un petit point à domicile face à Bastia qu’Ulrich Ramé a débuté son aventure bordelaise en tant qu’entraineur, qui pourrait bien ne pas durer plus longtemps que ces deux derniers mois de compétition.

Néanmoins, le but est de redresser la barre, de la manière la plus efficace possible, tout en assurant le minimum, à savoir le maintien. Le point pris face aux Corses ce dimanche ne va pas vraiment dans ce sens, même s’il y a du mieux, a dénoté non sans son célèbre humour pince-sans-rire Jean-Louis Triaud. En effet, la défense bordelaise n’a pris qu’un but, s’est félicité le président du club aquitain, en référence aux petits cartons encaissés dernièrement face à Saint-Etienne, Nantes, Reims et Toulouse, où les Girondins avaient encaissé quatre buts à chaque fois.

« C’est de la déception oui, parce qu’on est encore un peu convalescent. C’est déjà en progrès, on n’en a pas pris quatre cette fois-ci. Mais c’est dommage d’avoir fait un match sérieux, un peu tendu, d’avoir ouvert le score à dix minutes de la fin du match et de se faire rejoindre. On a senti une équipe convalescente, et aussi sur la retenue », a souligné Jean-Louis Triaud sur RTL, via Girondins4ever.com. Le dirigeant aquitain a en effet bien senti que son équipe avait beaucoup tremblé en première période, avant de se lâcher progressivement après le repos. Avec Monaco, Marseille et le PSG au programme en avril, Bordeaux n’a pourtant plus de temps à perdre pour assurer son maintien.