Bordeaux : Le gardien de but, bug de l'an 2016 ?

Bordeaux : Le gardien de but, bug de l'an 2016 ?

Photo Icon Sport

Suite à un début de saison catastrophique dans les cages de Bordeaux, Jérôme Prior voit sa place de titulaire remise en question.

Après deux journées de Ligue 1, les Girondins possèdent la pire défense du championnat aux côtés de Lorient. Avec six encaissés, dont quatre samedi dernier lors de la déroute à Toulouse (4-1), la défense bordelaise pose question. Au coeur de celle-ci, on retrouve le gardien Jérôme Prior, qui n’est pas exempt de tout reproche en ce début de saison. Une raison suffisante pour bouleverser la hiérarchie établie par Jocelyn Gourvennec cet été ?

Dans la tête du nouvel entraîneur, l’ordre des portiers était pourtant clair : « Jérôme Prior est en un, Cédric Carrasso en deux et Paul Bernardoni en trois », avait-il avoué durant la préparation sur L'Equipe. La question ne devait donc plus se poser, mais le mauvais départ de Prior relance le débat. Coupable notamment sur quatre buts contre l’ASSE et le TFC, le titulaire ne rassure pas, surtout sur ses sorties aériennes.

Derrière, les deux remplaçants ont les dents longues et sont prêts à prendre le relais. Surtout Cédric Carrasso, qui après une rupture des ligaments croisés du genou, revient avec l’envie de tout casser. À 35 ans, il a du mal à accepter son rôle de numéro 2. Même si « Cédric est quelqu'un de bien et d'exemplaire », selon Gourvennec, il envisage clairement de reprendre sa place et ceci pourrait bien avoir lieu si Prior ne montre pas un nouveau visage. De son côté, Paul Bernardoni n’envisage pas de jouer le troisième larron et semble donc se diriger vers un prêt avant la fin du mercato. Dans les jours qui arrivent, la hiérarchie des gardiens pourrait donc être chamboulée du côté de Bordeaux...