Bordeaux avait bien une stratégie précise au mercato !

Bordeaux avait bien une stratégie précise au mercato !

Photo Icon Sport

Magie du marché des transferts, et du football, Bordeaux, qui était pointé du doigt la semaine dernière pour son inaction, n’est pas loin d’être applaudi pour son génie quelques jours plus tard.

Les ventes de Saivet et Khazri ont beaucoup inquiété, mais depuis, les Girondins ont recruté quatre joueurs en 48 heures (Malcom, Bernardoni, Debuchy et Arambarri), tout cela après une victoire 4-0 face à Rennes qui redonne bien évidemment le moral. Au lendemain de ces quelques jours de folie, Jean-Louis Triaud a expliqué la stratégie de son club pendant ce mois de janvier, et estime avoir fait les meilleurs choix possibles pour la formation au scapulaire. 

« Vous remarquerez que nous poursuivons notre stratégie. Nous prenons des joueurs de talent et jeunes, de préférence. D’abord parce qu’ils ont une acclimatation plus rapide et ensuite parce qu’ils sont prometteurs pour l’avenir du club.  Arambarri et Malcom sont observés depuis longtemps. Nous avons vu une quinzaine de matches de chacun d’eux. Ils sont dans notre base de données. C’est le travail que j’ai toujours attendu de notre cellule de recrutement. Parfois, nous ne prenons pas de joueur, faute de moyens. Mais le jour où nous posons une question sur un poste précis, nous attendons une réponse immédiate et ce fut le cas. Nous connaissons bien ces joueurs. Je suis toujours étonné quand on me parle de l’âge d’un joueur de football. On ne se pose pas la question sur un golfeur, un pilote de Formule 1 ou un joueur de tennis qui peuvent être champion du monde à 20 ans. Nous prêtons à ces joueurs un énorme potentiel. Si nous attendons que ce potentiel soit totalement avéré, ils ne seront plus disponibles pour Bordeaux. Il faut donc anticiper », a expliqué sur le site officiel des Girondins un Jean-Louis Triaud visiblement très satisfait des choix effectués. Des paris sur l’avenir, avec des joueurs qui doivent s’acclimater rapidement, voilà le coup tenté par Bordeaux cet hiver.