Vainqueurs par KO, les Bleus filent en demies !

Vainqueurs par KO, les Bleus filent en demies !

Photo Icon Sport

Au terme d’un combat intense, l’équipe de France a dominé l’Uruguay (2-0) ce vendredi grâce à des buts de Varane et Griezmann. Les Bleus valident leur billet pour les demi-finales du Mondial 2018 contre le vainqueur du match entre le Brésil et la Belgique.

On annonçait un gros défi physique, on n’a pas été déçu ! Rien à voir avec l’Argentine au tour précédent, l’Uruguay a imposé une énorme intensité à l’équipe de France, parfois à la limite… A l’image de la semelle de Gimenez sur Giroud dès l’entame. Une manière d’annoncer la couleur. Insuffisant pour déstabiliser les Bleus qui entraient progressivement dans la partie. Malgré l’étonnant déchet technique de Griezmann, les accélérations de Mbappé faisaient des dégâts.

La revanche de Varane

L’attaquant parisien se créait même la première occasion sur une tête mal ajustée. Dommage, car les opportunités étaient rares, comme prévu. En revanche, peu sont ceux qui auraient prédit l’ouverture du score sur coup de pied arrêté de… l’équipe de France ! Sur un centre de Griezmann, Varane, tant critiqué pour son fameux duel perdu contre Hummels en quarts du Mondial 2014, plaçait une tête imparable pour Muslera (1-0, 40e) !

Un avantage mérité à la pause, même si Lloris était l’auteur d’une magnifique détente sur la tête de Caceres ! Cet arrêt, il faudra le retenir. D’autant que le portier uruguayen, lui, n’était pas très inspiré. Contré par « Grizou » au retour des vestiaires, Muslera commettait une nouvelle erreur, cette fois fatale pour son équipe puisqu’il ne réussissait pas à capter la frappe de Griezmann qui finissait au fond des filets (2-0, 61e) ! En gros, le dernier rempart nous a fait une « Karius »…

Des échauffourées autour de Mbappé

De quoi mettre un sacré coup au moral des Uruguayens, plutôt limités sur le plan offensif en l’absence de Cavani forfait. Les échauffourées autour de Mbappé ne les réveillaient pas non plus. On passait même tout près du 3-0 avec la frappe enroulée de Tolisso juste au-dessus. Score finale 2-0, objectif atteint, les Bleus ont maîtrisé leur sujet et ont prouvé qu’ils savaient aussi répondre dans le combat physique. Les Français peuvent maintenant regarder Brésil-Belgique avec sérénité avant leur demie prévue mardi soir.