Racisme : Les Français n’ont pas pu mettre le genou à terre

Racisme : Les Français n’ont pas pu mettre le genou à terre

C’était la polémique politique des derniers jours. Les joueurs de l’équipe de France avaient prévu de mettre un genou à terre avant le coup d’envoi du match face à l’Allemagne.

Un geste qui symbolise la lutte contre le racisme et les discriminations, et qui tenait très logiquement à coeur de plusieurs joueurs. Mais comme souvent, c’est parti très rapidement en vrille sur les origines, la signification et les conséquences de ce genou à terre, avec toujours des discours qui vont d’un extrême à l’autre sans permettre réellement l’échange. Mais finalement, toute cette polémique anticipée n’aura pas servi à grand chose, puisque les joueurs de l’équipe de France n’ont pas mis le genou à terre avant le coup d’envoi. Entre les hymnes et le début du match, les Tricolores ont été perturbés par l’arrivée en parachute d’un militant de Greenpeace, qui s’est pris dans les câbles de la Spider Cam, et a failli s’écraser en tribunes.

Finalement, son atterrissage en catastrophe aurait blessé un caméraman. Et dans la foulée de cet intermède qui avait ainsi retardé le coup d’envoi prévu de quelques secondes, les Allemands ont rapidement donné le coup d’envoi, empêchant Paul Pogba et ses compères de s’agenouiller comme prévu. Le milieu de terrain des Bleus a en tout cas clairement montré sa frustration de ne pas avoir pu faire ce geste auquel les joueurs de Didier Deschamps tenaient. Ensuite, le match avait débuté, et les Tricolores se sont concentrés, et plutôt bien, sur leur performance sur le terrain face à des Allemands motivés et même hargneux, à l’image de cette morsure surprenante d’Antonio Rudiger dans le dos de Paul Pogba, qui a bizarrement échappé aux images des arbitres vidéo.