Lens : Jonathan Clauss fait des Bleus son nouvel objectif !

Lens : Jonathan Clauss fait des Bleus son nouvel objectif !

Icon Sport

Jonathan Clauss, qui évolue dans une position de piston droit à Lens, est très attentif aux réflexions tactiques de Didier Deschamps en Equipe de France.

Et pour cause, les Bleus ont livré un match référence contre la Finlande avec une défense à trois centraux et deux pistons sur les côtés il y a une semaine et demie. Si les solutions sont multiples à gauche avec Théo Hernandez, Lucas Hernandez, Ferland Mendy ou encore Lucas Digne, Didier Deschamps a plus de mal à trouver des pistons à droite. Léo Dubois a joué face à la Finlande, mais le capitaine de l’OL ne fait pas l’unanimité. Dans ce système, un joueur tel que Jonathan Clauss, éblouissant en Ligue 1 avec Lens depuis plus d’un an, pourrait avoir sa chance. En marge du derby entre les Sang et Or et Lille, le latéral français de 28 ans a évoqué une possible convocation avec la France. S’il n’en fait pas une fixette, il ne cache pas que cela fait désormais partie de ses objectifs.

Clauss croit en ses chances

« Quand je regarde mes performances et que je vois que les Bleus jouent parfois à trois derrière, avec des pistons, je me dis que j’ai une chance d’y être. Je suis obligé de me dire ça, sinon, ça veut dire que je n’ai pas envie, que je ne me fixe pas d’objectifs. C’est un objectif vague mais un objectif, surtout si ça correspond au système dans lequel j’évolue actuellement. Maintenant, ce n’est pas moi qui fais les listes, ni les journalistes. Mais plus on m’en parle, plus je me dis : « Pourquoi pas ! ». Je ne joue pas pour être appelé en équipe de France, je pense à prendre du plaisir avant tout. Si un jour, je suis convoqué, ce sera la cerise sur la cerise sur le gâteau. Il y a quelques années, je ne m’imaginais pas dans un club comme Lens, en Ligue 1, alors… Je ne vais pas crier sur tous les toits : « Oh Didier, quand est-ce que tu m’appelles ? C’est un scandale si je ne suis pas en équipe de France ! ». Je ne me permettrai jamais » a lancé Jonathan Clauss, qui surveille maintenant chaque liste de Didier Deschamps, au cas où le sélectionneur tricolore souhaiterait le tester avec les Bleus.