Justice : Où est Benzema ? Valbuena est déçu

Justice : Où est Benzema ? Valbuena est déçu

Icon Sport

Au premier jour du procès dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, ce dernier a rappelé qu'il était la victime dans cette histoire et a regretté l'absence de Karim Benzema.

C’est ce mercredi que s’est ouvert devant le tribunal correctionnel de Versailles le très médiatique procès de l’affaire dite de la sextape de Mathieu Valbuena. Ce dossier, qui date de 2015, sera étudié jusqu’à vendredi, mais forcément le passage devant les juges de l’ancien milieu de terrain de l’OL et de l’équipe de France, victime d’une tentative de chantage, était très attendu. Détaillant la manière dont s’étaient déroulés les faits, le joueur de l’Olympiakos a expliqué qu’informé qu’une sextape avait été volée dans son téléphone, jamais il n’avait envisagé de payer une quelconque somme d’argent à ceux qui ont essayé de lui en soutirer. Mais Mathieu Valbuena était bien conscient que cette histoire allait lui coûter cher sur le plan sportif, ce qui a été le cas puisqu’aussitôt il a été mis à l’écart par Didier Deschamps. « Je me suis senti en danger et mon réflexe a été de porter plainte. Je n’ai jamais pensé à donner de l’argent pour que cette vidéo ne sorte pas. Le foot c’est ma vie. Je savais que si cette vidéo sortait, ça allait être compliqué avec l’équipe de France », a reconnu le milieu de terrain, confirmant au passage que plusieurs joueurs des Bleus avaient visionné cette vidéo.

Face à la presse en sortant du tribunal, Mathieu Valbuena a vivement regretté que Karim Benzema ne soit pas physiquement présent au premier jour de ce procès, jugeant cette absence « dommage ». Et une nouvelle fois présent à la barre après la pause du midi, le milieu de terrain a évoqué le rôle du joueur du Real Madrid dans cette affaire, et notamment leur discussion dans une chambre de Clairefontaine au sujet de cette sextape, une rencontre prise à l’initiative de Karim Benzema alors même que Mathieu Valbuena avait déjà porté plainte. « Quand il me dit qu’il veut me parler, je ne pense pas qu’il va me parler de ça. Quand j’ai eu cette conversation, je suis sorti de cette chambre, j’étais choqué. J’ai senti qu’il voulait avec insistance me faire rencontrer une personne qui devait faire l’intermédiaire. Sa personne de confiance. Il était très insistant. On ne vit pas dans le monde des Bisounours. Je savais bien que si je rencontrais cette personne ce n'était pas pour des places de foot en échange. Il ne m’a pas parlé d’argent, je l’ai toujours dit, mais il a été insistant. Il n’a pas voulu m’aider, il me disait c’est chaud, il y a l’Euro qui arrive. Mais moi, je n’aurais jamais porté plainte si j’avais su que Karim Benzema était dans cette histoire. Pour moi, pour l’équipe de France », a reconnu Mathieu Valbuena.