France : Rothen lance l'opération « Payet chez les Bleus »

France : Rothen lance l'opération « Payet chez les Bleus »

Icon Sport

Au lendemain de la victoire de Marseille contre Lorient, marqué par la prestation de Dimitri Payet, Jérôme Rothen lance un appel à Didier Deschamps pour le convoquer en équipe de France.

Même s’il n’a pas joué l’ensemble des matchs disputés par l’Olympique de Marseille depuis le début du championnat de Ligue 1, Dimitri Payet a montré l’importance qu’il avait dans le dispositif de Jorge Sampaoli. Et cela a encore été le cas au Vélodrome contre des Merlus que le joueur réunionnais a contribué à faire plonger lors de la deuxième mi-temps. Une performance XXL qui ne vaut que des éloges à Dimitri Payet, dont en début d’année encore les supporters marseillais exigeaient le départ rapide. Le temps est passé, et le vent a tourné du côté du Vieux Port, au point même que Dimitri Payet pourrait postuler à l’équipe de France, du moins si Didier Deschamps fait appel à lui. Et pour l’instant, le sélectionneur des Bleus n’a pas encore pensé à Payet, puisque ce dernier n’a même pas reçu la moindre pré-convocation à l'OM Pour Jérôme Rothen, il faut que cela change.

Payet, le numéro 10 qu'il faut en équipe de France ?

Et au micro de RMC, l’ancien footballeur, qui a désormais son émission, est monté au créneau afin d’inciter Didier Deschamps à convoquer Dimitri Payet en équipe de France, et pourquoi pas dès le prochain regroupement en novembre. « J’ai envie de parler à Didier. Sur ce que je vois depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli à Marseille, je trouve que Dimitri Payet est un joueur qui montre ce qu’est une belle remise en question. On voit un Dimitri Payet affûté, heureux d’être sur le terrain, qui rend le collectif beau depuis le début de la saison. On voit des joueurs rayonnants à côté de lui (...) Un Payet dans cette condition, Didier, il faut que tu le rappelles. Il n’y a pas plus fort que lui en numéro 10 dans ce positionnement-là (...) Il n’y a pas plus fort aujourd’hui que Dimitri Payet parmi les joueurs français. Je parle bien de numéro 10, pas de relayeur. Il est magnifique à voir jouer, il rend beaux ses coéquipiers. A un an de la Coupe du monde, il est en pleine forme, je ne vois pas pourquoi cette forme s’interromprait. Didier, mets-le dans le groupe, essaye-le, et je pense que l’équipe de France en sortira grandie », explique Jérôme Rothen, qui doit cependant bien savoir que Didier Deschamps n’est pas du genre à écouter les exigences venues d’ici ou là. Le dossier Karim Benzema l'a bien montré.