France : Le Graët ne fait rien pour calmer le jeu avec Laporte

France : Le Graët ne fait rien pour calmer le jeu avec Laporte

Photo Icon Sport

Au coeur d’une polémique médiatique l’annonçant au sein de la sélection espagnole dans le futur, Aymeric Laporte n’a pas vraiment été soutenu par Noël Le Graët, le patron de l’équipe de France...

Si un poste ne pose aucun problème pour l’avenir des Bleus, c’est bien celui de défenseur central... Avec Samuel Umtiti (22 ans), Raphaël Varane (23 ans) ou encore Kurt Zouma (21 ans), la troupe de Didier Deschamps dispose de joueurs d’avenir à ce poste. Et le vivier de la jeunesse est bien plus large que ces trois joueurs-là puisque Aymeric Laporte tape notamment à la porte de l’équipe de France après ses bonnes saisons à l’Athletic Bilbao. Mais le central de 22 ans, qui n’a jamais été appelé chez les A, hésite encore entre la France et l’Espagne. Mardi dernier, le journal espagnol Marca expliquait même que le joueur avait opté pour la Roja. Mais son entourage a démenti depuis. Malgré cela, Noël Le Graët n’a pas tellement apprécié cette sortie et il l’a bien fait savoir.

« Quand Pierre Mankowski, le sélectionneur des Espoirs, l’a appelé avant sa dernière liste en août, Laporte, qui sort d’une blessure de quatre mois avec une fracture à une malléole, lui a dit qu’il ne se sentait pas au top. D’où son absence. Nous avons lu dans un journal espagnol Marca qu’il envisageait de jouer pour l’Espagne. Je lui souhaite bonne chance. Je pense qu’il a tort. Didier Deschamps ne pouvait pas le prendre pour l’Euro, même s’il a fait une très belle saison à Bilbao, puisqu’il était blessé. Il aurait dû, déjà, revenir avec les Espoirs, même s’il dit qu’il était encore un peu blessé. On ne va quand même pas mettre la pression à Didier pour le sélectionner. Pour moi, c’est inimaginable. Si Laporte veut changer de maillot, ça le regarde », avoue, dans les colonnes de L’Equipe, le président de la FFF, qui ne poussera donc pas la candidature d’Aymeric Laporte en équipe de France.