FFF : L'avocate de Mbappé met les choses au clair

FFF : L'avocate de Mbappé met les choses au clair

Icon Sport

Lundi soir, Kylian Mbappé a fait plier la Fédération Française de Football au sujet des droits à l’image des joueurs de l’Equipe de France.

La journée de lundi a été mouvementée pour Didier Deschamps et Noël Le Graët en Equipe de France. Déjà confronté à une cascade de forfaits, le sélectionneur des Bleus a appris les blessures d’Hugo Lloris et de Théo Hernandez, qui ne joueront pas les deux matchs de Ligue des Nations et qui ont été remplacés par Alban Lafont et Lucas Digne, lui-même ensuite forfait et secondé par Adrien Truffert. De son côté, le président de la Fédération Française de Football a été mis sous pression comme jamais par Kylian Mbappé, qui a annoncé dans un communiqué transmis à l’AFP qu’il ne se soumettrait pas aux shootings photos avec les partenaires de la FFF ce mardi. Dans la soirée de lundi, Noël Le Graët s’est finalement engagé à modifier la convention des droits à l’image des joueurs de l’Equipe de France. Kylian Mbappé et ses coéquipiers ont obtenu gain de cause, chose dont va se féliciter Delphine Verheyden, qui n’est autre que l’avocate de l’avant-centre du PSG.

Delphine Verheyden valide les revendications de Mbappé 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Interrogé par Ouest-France, celle qui représente également les intérêts de Teddy Riner, Kevin Mayer ou encore Martin Fourcade, est revenue sur ce sujet brûlant. « Les époques changent, les athlètes aussi. La jeune génération n’est plus prête à transiger quand l’ancienne n’y voyait qu’une question de zéros. Mon travail, c’est de faire en sorte qu’on ne dépossède pas les sportifs de leurs droits à l’image, fondamentaux de la personnalité » estime l’avocate de Kylian Mbappé avant de conclure. « J’écoute le sportif et l’aide à dérouler ce qu’il pense. Que certains veulent me faire passer pour la grande marionnettiste, ça leur appartient. Moi et mon client, on sait que ce n’est pas vrai » a ajouté Delphine Verheyden, qui sera donc très satisfaite de voir que les demandes de son client mais également de ses coéquipiers en Equipe de France ont été entendues. La Fédération Française de Football va donc proposer une nouvelle convention des droits d’image dans les prochaines semaines, ce que Kylian Mbappé avait exigé sous peine de boycotter tous les partenaires de la FFF. Et selon les médias français qui suivent de près cette affaire, il n'a pas été question une seule d'argent, mais uniquement de l'image des sportifs et de leur utilisation.