Euro 2021 : Deschamps ne fera aucune révolution

Euro 2021 : Deschamps ne fera aucune révolution

Icon Sport

À la fin du mois de mars, l’équipe de France se réunira pour la première fois de l’année 2021. Avec l’Euro en ligne de mire.

Après avoir brillé en Ligue des Nations au mois de novembre, le groupe France va se retrouver pour disputer trois matchs de qualifications pour la Coupe du Monde 2022. Face à l’Ukraine (le 24 mars), le Kazakhstan (le 28 mars) et la Bosnie (le 31 mars), les Bleus auront pour objectif de faire le plein de confiance. Dans une dizaine de jours, Didier Deschamps donnera sa liste pour ces rendez-vous internationaux. Et sachant que celle-ci sera la dernière avant le mois de mai et la liste finale pour l’Euro 2021, le sélectionneur pourrait tester de nouveaux joueurs, comme Théo Hernandez (AC Milan) ou Jules Koundé (Séville FC)... ou pas.

« Je ne suis pas là pour faire des surprises, ce n'est pas mon rôle. Théo Hernandez et Koundé sont susceptibles d'être incorporés, même si Jules est encore dans la catégorie espoirs. Si la prochaine liste se rapproche de celle de l’Euro, elle ne sera certainement pas la même que celle du mois de mai. Parce que malheureusement, il y a des impondérables que je ne maîtrise pas. Le 4-2-3-1 ? J'ai toujours pensé et toujours convaincu que c'est le système le plus rationnel, qui permet d'utiliser au mieux la profondeur et la largeur, de savoir bien défendre et surtout de pouvoir bien attaquer. Les cadres peuvent avoir des périodes de moins bien, mais ce sont des joueurs confirmés qui connaissent très bien l'équipe de France. Concernant le milieu de terrain, je n’ai pas de cas difficile à gérer, j’ai une très forte concurrence. J'aurai le choix, il y a des joueurs qui reviennent aussi comme Ndombele et Lemar. Dans mon analyse, je tiens compte de ce qu'il s'est passé avant. Mais si à un moment je pense qu'un jeune a moins d'expérience, mais qu'il peut amener un plus à cette équipe, je le prendrai aussi », a expliqué, sur beIN Sports, Deschamps, qui voudra retrouver une équipe à 100 % l’été prochain, histoire de viser le doublé Mondial - Euro.