EdF : Vulgaire devant Deschamps, Konaté s’est lâché

EdF : Vulgaire devant Deschamps, Konaté s’est lâché

Convoqué pour la première fois en juin dernier, Ibrahima Konaté n’avait pas échappé au bizutage. Le défenseur central de l’équipe de France avait dû chanter devant le groupe. Mais en raison de sa timidité, le joueur de Liverpool s’était arrangé pour que la vidéo ne soit pas diffusée.

Avant l’annonce du 9 novembre, Ibrahima Konaté n’était même pas certain de figurer dans la liste de Didier Deschamps. Quelques jours plus tard, le voilà pressenti dans le onze qui débutera contre l’Australie mardi, pour le premier match de l’équipe de France en Coupe du monde 2022. Une sacrée pression sur les épaules du défenseur central de Liverpool qui poursuit son adaptation chez les Bleus. Pour rappel, l'ancien joueur du RB Leipzig avait fait ses débuts en sélection en juin dernier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @ibrahimakonate

Ce petit événement l’avait forcément contraint à passer par la case bizutage, et plus précisément par la traditionnelle chanson à table devant tout le groupe. Mais pourquoi les images de sa prestation n’ont-elles jamais fuité sur les réseaux sociaux ? Dans un entretien accordé au site du Parisien, Ibrahima Konaté a révélé sa combine pour éviter toute publication. « Pas de chanson devant le groupe ? Ah si, je l’ai faite, a confié l’international tricolore. Mais… je vous avoue avoir fait un peu exprès pour qu’elle ne soit pas diffusée. (Rires) »

Du Ninho pour échapper au public

« Je vous explique : j’écoute souvent du rap, avec beaucoup de gros mots dans les chansons généralement, a raconté le natif de Paris. Je me suis donc dit que si j’en chantais une comme ça - c’était du Ninho, je crois -, nos comptes ne pourraient pas la diffuser sur les réseaux ! Je reste quelqu’un de timide malgré tout, donc j’ai misé sur ce petit subterfuge. » Des grossièretés devant le sélectionneur Didier Deschamps et son staff, qui plus est pour sa première venue à Clairefontaine, il fallait oser.