EdF : Varane prochain Benzema, Deschamps prend une leçon !

EdF : Varane prochain Benzema, Deschamps prend une leçon !

Icon Sport

L'équipe de France affronte l'Australie ce mardi soir pour son entrée en lice en Coupe du monde. Difficile de savoir si Raphaël Varane sera de la partie dès le coup d'envoi. 

Les champions du monde avancent dans l'inconnu depuis quelques semaines maintenant. Les absences de joueurs tels que Paul Pogba, N'Golo Kanté ou Karim Benzema pourraient être préjudiciables. Les leaders de l'équipe de France devront donc répondre présents. Problème, certains d'entre eux sont encore incertains. C'est le cas de Raphaël Varane. Blessé avec Manchester United fin octobre, le défenseur central des Bleus n'a plus rejoué depuis. Si Didier Deschamps affirme que Varane est rétabli, rien n'est établi concernant une titularisation de l'ancien joueur du Real Madrid ce mardi soir contre l'Australie. Pour pas mal d'observateurs, inutile de précipiter son retour si le joueur n'est pas à 100%. Ce n'est pas Ludovic Obraniak qui dira le contraire. 

Varane, Deschamps invité à réfléchir 

Sur le plateau de La Chaine L'Equipe, le consultant a en effet donné son avis sur le sujet. Et Didier Deschamps est encore une fois invité à la prudence : « On joue une équipe qui va mettre énormément d'impact physique. Elle est réputée pour ça. Benzema et Varane sont deux titulaires indiscutables de cette équipe. Il n'y a 0 débat là-dessus. Le fait de se dire qu'on se donne une petite marge de sécurité pour Raphaël Varane, ça n'empêche rien. Déjà, ça met Upamecano dans la compétition. Cela lui donne un match de confiance au cas où il arrive quelque chose ensuite à Varane. Donc tu intègres Upamecano, il sera au courant que Varane est titulaire. C'est faire d'une pierre deux coups, tu mets déjà ton remplaçant dans le bain de la compétition et tu protèges ton leader ». Reste à savoir si Deschamps verra cela du même oeil. En tout cas, le sélectionneur croisera les doigts pour que ses joueurs soient maintenant épargnés par les blessures. Nul doute qu'un forfait de Varane, revenu trop tôt de blessure, provoquerait une énorme vague de critiques sur le staff des champions du monde.