EdF : Théo et Lucas Hernandez, l'émouvante conférence de presse

EdF : Théo et Lucas Hernandez, l'émouvante conférence de presse

Icon Sport

Théo et Lucas Hernandez ont été convoqués pour la première fois ensemble par Didier Deschamps pour le Final 8 de la Ligue des Nations avec la France.

Très bon contre la Finlande le 7 septembre dernier, Théo Hernandez a de nouveau été convoqué par Didier Deschamps pour les matchs de l’Equipe de France contre la Belgique puis l’Italie ou l’Espagne en Ligue des Nations. Très à l’aise dans le rôle de piston gauche qui était le sien face aux Finlandais, la mobylette de l’AC Milan va cette fois retrouver son frère. Blessé il y a un mois, Lucas Hernandez fait cette fois partie de la liste de Didier Deschamps.

Et la Fédération Française de Football a bien fait les choses puisque ce mardi, les deux frangins étaient réunis en conférence de presse pour un moment forcément très spécial. Champion du monde 2018 et habitué aux Bleus depuis trois ans, Lucas Hernandez n’a pas caché sa fierté d’être au côté de son frère au sein du groupe tricolore. « C'est une fierté, un plaisir de pouvoir être ici avec mon frère. C'est un moment qu'on ne peut pas imaginer. Quand on est petit, on peut imaginer jouer au foot au niveau professionnel, mais c'est un rêve d'atteindre les Bleus » a livré le défenseur du Bayern Munich, logiquement ému.

Théo Hernandez remercie sa mère

L’émotion était également palpable chez Théo Hernandez, qui sait que sa famille revient de loin alors que leur père les a abandonné et que leur mère les a élevé toute seule. Une belle revanche sur la vie. « Quand on était petits, ce n'était pas facile. J'aimerais dire merci à notre mère aussi. Elle était là dans les bons et les moments difficiles. C'est elle qui nous accompagnait à l'entraînement. Être ici n'était pas facile, on a dû travailler. Chacun fait sa vie, c'est le foot, c'est ce qu'on aime. Grâce à ça, on est ici ensemble » a lancé le défenseur de l’AC Milan, dont l’activité débordante est les qualités offensives sont des atouts indéniables pour Didier Deschamps.

Le sélectionneur de l’Equipe de France, qui a beaucoup aimé l’animation de son 5-2-3 contre la Finlande, pourrait être tenté de remettre le même dispositif en place contre la Belgique. Avec les deux frères Hernandez titulaires ? C’est une possibilité. Car s’il ne l’a quasiment jamais utilisé à ce poste en Equipe de France, Lucas Hernandez est capable de jouer au poste de défenseur central, encore plus dans un attelage à trois centraux. Il ne serait donc pas délirant de voir Varane, Kimpembe et Lucas en défense avec Dubois et Théo sur les côtés. Un scénario dont rêvent bien sûr les deux frangins qui marqueraient encore un peu plus l’histoire.

Lucas Hernandez en défense centrale, Deschamps est ouvert

Lors de sa conférence de presse de lundi à Clairefontaine, le sélectionneur de l’Equipe de France a d’ailleurs ouvert la porte à ce que les deux frères débutent un match ensemble. La preuve que Didier Deschamps ne considère pas uniquement Lucas Hernandez comme un latéral gauche. « Je n'ai pas vécu cette situation avec des frères. Cela n'arrive pas souvent, c'était il y a 40 ans chez les Bleus. Moi, j'ai affaire à deux joueurs de l'équipe de France. Lucas a la capacité à jouer dans l'axe et sur le côté, Theo c'est un latéral. Qu'ils puissent être amenés à jouer ensemble, oui mais ce n'est pas l'histoire que l'un va pousser l'autre vers un poste différent. Tout dépend des options que j'aurais à prendre. Lucas, chez nous a joué latéral mais a plus une formation dans l'axe » a-t-il expliqué. Premiers éléments de réponse dès jeudi avec le match face à la Belgique à Turin…