EdF : Pour Rabiot, « Ce qui s’est passé dans le passé, c’est du passé »

EdF : Pour Rabiot, « Ce qui s’est passé dans le passé, c’est du passé »

Photo Icon Sport

Revenu en équipe de France, malgré son attitude avant le Mondial 2018, Adrien Rabiot a montré son talent samedi soir contre le Portugal. L'ancien joueur du PSG veut tourner la page.

Bien malin ceux qui en 2018 après la victoire de l’équipe de France lors du Mondial en Russie pouvaient envisager que deux ans plus tard Adrien Rabiot serait revenu chez les Bleus et pas pour cirer le banc. En refusant d’être suppléant avant la compétition, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain semblait avoir franchi la ligne jaune et paraissait out, du moins tant que Didier Deschamps est sélectionneur national. Mais ce dernier a redonné sa chance à Adrien Rabiot et celui qui a signé à la Juventus lors du mercato 2019 a convaincu le coach des Bleus qu’il avait bien fait de le faire revenir. Invité de M6, après son match colossal face au Portugal, le milieu de terrain de l’équipe de France est revenu sur son histoire chez les Bleus, histoire de tourner définitivement la page.

Même s’il sait que certains ne lui pardonneront jamais son attitude de 2018, Adrien Rabiot estime que tout cela est dérisoire. « Je sais que cette équipe de France je l’aime beaucoup. C’est vraiment, comme j’ai dit, une fierté de porter ce maillot, ce qui s’est passé dans le passé, c’est du passé. Maintenant je suis ici, je joue avec grand plaisir, avec détermination, et puis j’espère continuer de cette façon-là. C’est à l’image de la vie, dans la vie tout va très vite, dans le football c’est la même chose. J’ai su être patient, le coach me fait confiance, et je pense que jusqu’à présent je lui rends bien (…) Depuis que je suis à la Juventus, j’ai l’impression d’être un autre homme, un autre joueur », a expliqué sur M6, Adrien Rabiot.