EdF : Pavard et Sidibé dans le dur, il rêve de faire ouvrir les yeux à Deschamps

EdF : Pavard et Sidibé dans le dur, il rêve de faire ouvrir les yeux à Deschamps

Photo Icon Sport

Si certains postes sont très bien fournis en équipe de France, ce n’est pas forcément le cas de celui de latéral droit.

Depuis la victoire à la Coupe du Monde 2018, Didier Deschamps fait confiance à Benjamin Pavard (Stuttgart) et Djibril Sidibé (Monaco). Mais alors que les deux défenseurs vivent des saisons compliquées dans leurs clubs respectifs, le sélectionneur n’a rien changé lors du premier rassemblement de l’année 2019. Pourtant, des joueurs comme Leo Dubois (OL) ou Kenny Lala (Strasbourg) auraient bien mérité un test grandeur nature chez les Bleus. Le latéral offensif de 27 ans en tête, lui qui effectue une saison pleine au Racing (4 buts et 9 passes décisives en 29 matchs de L1). Une non-sélection qui l’a forcément affecté, mais pas découragé.

« Pas d’équipe de France en mars ? Déçu, c'est un grand mot. J'y ai cru, sincèrement. Maintenant, j'y crois encore car comme je dis, j'ai le temps de progresser, je sais que je dois apprendre beaucoup de choses pour arriver un jour, pourquoi pas, à titiller l'EDF. Pour le moment, il faut prendre son mal en patience et puis continuer à travailler. L'absence de Lenglet décourageante ? Non chacun est particulier. C'est sûr que c'est un peu plus compliqué pour lui, après moi je regarde mes performances, si ça doit venir, ça vient, et puis si ça vient pas… », explique, dans le Canal Football Club, Lala, pour qui un départ dans un bon club européen durant l’été prochain pourrait être une solution à ce problème international.