EdF : Mbappé mort de rire, l'Angleterre sous le choc

EdF : Mbappé mort de rire, l'Angleterre sous le choc

Icon Sport

L'équipe de France a remporté son choc face à l'Angleterre en quart de finale de la Coupe du monde 2022. Visiblement, les Anglais n'ont pas apprécié la réaction de Kylian Mbappé sur le deuxième penalty d'Harry Kane, raté par le buteur anglais. La presse anglaise a vivement critiqué le joueur du PSG.

Si Kylian Mbappé n'a pas posé trop de problème que ça à la défense anglaise, les Bleus ont quand même réussi à battre les Three Lions. Didier Deschamps s'en est remis au talent de Tchouaméni, Giroud ou Griezmann pour être décisif. La prestation de Mbappé a été unanimement critiquée en Angleterre et particulièrement sa réaction lorsque Harry Kane a raté son penalty à la 84e minute. Un gros plan a montré le joueur de 23 ans, extrêmement joyeux, voire presque hilare devant le loupé du joueur des Spurs. Après la défaite, les Anglais n'ont pas été tendres envers le meilleur buteur de la Coupe du monde (5 buts).

Le comportement de Mbappé ne passe pas en Angleterre

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

La presse anglaise a été sans pitié avec Kylian Mbappé. Le journal The Sun a expliqué que le comportement de Mbappé n'a pas été apprécié par les supporters anglais et que Saka a été plus dangereux que l'attaquant du PSG. Une façon de rappeler que le champion du monde 2018 n'a pas fait son meilleur match. À noter que le tabloïd anglais avait réalisé une campagne d'affichage à Paris pour chambrer les Français avant le match. Sans conséquence. Le Daily Mail a résumé la réaction de Mbappé comme impitoyable. Un mot également employé par le Daily Express qui estime que le natif de Bondy a été muselé pendant toute la rencontre par Kyle Walker. L'Angleterre s'arrête aux portes des demi-finales et devra encore patienter pour ramener un trophée à la maison. L'équipe de France se qualifie elle pour le dernier carré et affrontera le Maroc, ce mercredi 14 décembre pour une deuxième finale de Coupe du monde consécutive. Mais du côté de Royaume, on digère mal cette défaite dans un match où les Anglais ont eu le sentiment d'avoir souvent la maitrise, sans jamais pourtant mettre la France en position d'être éliminée.