EdF : Mbappé et les sponsors, fin du boycott !

EdF : Mbappé et les sponsors, fin du boycott !

Icon Sport

Ce mardi, Kylian Mbappé s’est -comme attendu- plié aux obligations marketing des joueurs de l’Equipe de France à Clairefontaine. 

Fin d’un énorme coup de stress pour la Fédération Française de Football et pour les partenaires de l’Equipe de France. Lundi en début d’après-midi, Kylian Mbappé a engagé un véritable bras de fer contre la FFF en annonçant son intention de ne pas participer au rendez-vous marketing de ce mardi avec les sponsors de la Fédération. Dans la soirée de lundi, Noël Le Graët s’est finalement engagé à « réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits à l'image qui la lie à ses joueurs en sélection ». Kylian Mbappé a obtenu gain de cause et selon L’Equipe, l’attaquant des Bleus et du PSG a tenu parole en se pliant ce mardi aux obligations marketing des joueurs de l’Equipe de France. La fin d’un énorme coup de stress à Clairefontaine.

Mbappé a participé normalement au shooting ce mardi

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Le rendez-vous était crucial pour la FFF et pour les sponsors puisque le shooting de ce mardi est celui qui va permettre aux partenaires de l’Equipe de France de réaliser la majorité des prises de vues nécessaires à la confection des publicités qui seront diffusées pendant la Coupe du monde, en novembre et en décembre. Kylian Mbappé a participé normalement à l’intégralité du shooting et a réalisé sans broncher tous les passages qui lui ont été demandés par les différents sponsors de la Fédération Française de Football. Le boycott de Kylian Mbappé, qui a débuté lors du rassemblement de mars et qui avait mis en lumière son opposition avec la convention signée en 2010 sur le sujet, semble donc officiellement terminé. Pour rappel, l’attaquant parisien et l’ensemble des cadres de l’Equipe de France réclament qu’ils aient un droit de regard sur les partenaires de la FFF et que leur image soit utilisée de la manière la plus équitable possible. Dans ce climat très tendu autour des Bleus, voilà en tout cas une polémique en moins.