EdF : Lloris, Griezmann, Benzema, Giroud, personne ne lâche

EdF : Lloris, Griezmann, Benzema, Giroud, personne ne lâche

Lloris, Giroud, Benzema, Griezmann, Kanté, des annonces de retraites internationales sont-elles à prévoir ?

Les grandes compétitions de fin de saison ont souvent des conséquences sur les carrières internationales des joueurs majeurs qui approchent de l’âge fatidique des 35 ans. En France, la question ne se posait même pas, tant tout le monde était persuadé que les Bleus avaient encore au moins une semaine de compétition pour aller dans le dernier carré. Mais l’élimination face à la Suisse de ce lundi soir a aussi mis en avant le fait que certains cadres pourraient raccrocher les crampons. Des éléments comme Olivier Giroud, Hugo Lloris ou Karim Benzema ont bien dépassé la trentaine, mais selon Le Parisien, aucun d’entre eux n’envisage une seule seconde de lâcher l’équipe de France. Même chose chez des joueurs importants un peu plus jeunes, comme Antoine Griezmann ou N’Golo Kanté, qui ont maintenant atteint la barre des 30 ans. Tout ce beau monde a envie de disputer, dans un an et demi, la Coupe du monde au Qatar, et notamment un Karim Benzema qui a été le seul joueur offensif à répondre présent, restant dans la lignée de ses saisons avec le Real Madrid. 

Maintenant, la volonté ne fait pas tout, il s’agira de savoir si Didier Deschamps va rester ou alors par qui il sera remplacé, et notamment si le groupe ne subira pas trop de modifications après cet échec retentissant à l’Euro. Le staff tricolore pourrait ainsi être tenté de passer le relais au poste de gardien, avec la promotion de Mike Maignan, au détriment d’un Hugo Lloris moins décisif ces derniers temps, malgré son pénalty arrêté lundi. Mais l’équipe de France a aussi la chance de posséder un réservoir impressionnant, et notamment des internationaux encore jeunes comme Varane, Pavard, Pogba ou bien évidemment Mbappé, sans oublier des jokers offensifs comme Coman ou Dembélé, même si tout le monde n’a pas pu apporter sa participation lors de cet Euro très frustrant.