EdF : Les polémiques fusent, Hugo Lloris panique

EdF : Les polémiques fusent, Hugo Lloris panique

Icon Sport

La Coupe du monde approche et le contexte n’est pas très rassurant pour l’Equipe de France, autour de laquelle les polémiques se multiplient.

A quelques mois seulement de la Coupe du monde au Qatar, le contexte général n’est pas très positif autour de l’Equipe de France. Et pour cause, les polémiques extra sportives se multiplient autour des Bleus. Les dernières en date : l’affaire Pogba, accusé par son frère d’avoir voulu marabouter Kylian Mbappé ou encore la Fédération Française de Football, coupable de sérieux dysfonctionnements au cours des derniers mois selon So Foot. En plus des polémiques à répétition, Didier Deschamps est confronté à une avalanche de blessures. Rien de bien positif pour la France alors que le sélectionneur des Bleus annoncera jeudi sa liste pour les deux matchs de Ligue des Nations. Après la défaite de Tottenham face au Sporting mardi soir en Ligue des Champions, Hugo Lloris a réagi à l’ambiance morose autour des Bleus. Avec une grande pointe d’inquiétude…

Lloris s'inquiète pour la France

« Je n'ai pas tous les éléments (concernant les accusations de dysfonctionnement de la FFF), donc je ne sais pas si tout cela est fondé. En tout cas, à quelques mois de la Coupe du Monde, c'est important de rester solidaire et concentré sur l'objectif (la Coupe du Monde). On aura besoin de toutes nos forces, de toutes nos énergies. Il faut rester focus sur le terrain. Ça s'éparpille un peu trop en ce moment. Je pense que la fenêtre internationale va nous faire du bien. Même s'il n'y aura pas d'enjeu (contre l'Autriche et le Danemark le 22 et 25 septembre prochain), et pas mal d'absents importants, ça sera bien de se retrouver pour se resouder un peu. Surtout qu'on s'était quittés au moins de juin sur des sensations un peu négatives » a lancé Hugo Lloris, en bon capitaine, qui espère que le bateau des Bleus ne va pas trop tanguer dans les prochaines semaines alors que se profile le Mondial au Qatar, durant lequel la France aura un titre à défendre.