EdF : Les Bleus ont Kanté, l’Allemagne est jalouse

EdF : Les Bleus ont Kanté, l’Allemagne est jalouse

Icon Sport

Grand artisan du sacre de Chelsea en Ligue des Champions, le Français N’Golo Kanté va débuter l’Euro dans une excellente dynamique. Sa forme n’a pas échappé à l’Allemagne, le premier adversaire de l’équipe de France qui possède des coéquipiers du milieu de terrain en club.

Présentée comme la grande favorite de l’Euro, l’équipe de France est particulièrement redoutée depuis le retour de Karim Benzema. L’avant-centre du Real Madrid apporte une plus-value incontestable à une attaque déjà bien armée avec Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé ou encore Kingsley Coman. Mais le secteur offensif n’est pas la seule force des Bleus.

Dans l’entrejeu aussi, le groupe de Didier Deschamps fait peur puisqu’il se compose notamment de Paul Pogba et de N’Golo Kanté, grand artisan du sacre de Chelsea en Ligue des Champions. De quoi impressionner son coéquipier allemand Timo Werner, le futur adversaire de l’équipe de France qui tient aussi à souligner les qualités humaines de l’ancien Caennais. « Sa grande force, c’est qu’il est humble, c’est pour cela que le monde entier l’aime, a encensé l’attaquant des Blues en conférence de presse. Il va sur le terrain et joue au football, c’est tout, il n’y a pas de tralala autour de sa personne. »

« Un atout pour n’importe quelle équipe du monde »

« Il mord dans la chique et ne lâche jamais rien, même à l’entraînement, a raconté Timo Werner. Il serait un atout pour n’importe quelle équipe du monde. (...) Dans les grands matchs, il a récupéré tellement de ballons très importants, et qui nous ont donné du temps pour remettre le jeu dans notre direction. » Si N’Golo Kanté fait le bonheur de ses coéquipiers par son volume à la récupération et ses projections vers l’avant, son omniprésence devient un cauchemar pour ses adversaires. Ce que Timo Werner, Kai Havertz et Antonio Rüdiger ont dû répéter à leurs compatriotes de la Mannschaft.