EdF : Le déserteur Rabiot, les Bleus le lâchent complètement

EdF : Le déserteur Rabiot, les Bleus le lâchent complètement

Photo Icon Sport

Non sélectionné pour la Coupe du monde, Adrien Rabiot a même refusé de rester en réserve de la République en cas de forfait, et donc de venir aider les Bleus si jamais une absence était constatée à son poste.

Une décision qui a beaucoup surpris en France, où le sélectionneur national a avoué qu’il ne s’attendait pas à une telle attitude de la part du jeune parisien. Didier Deschamps, qui peut avoir la dent très dure, souhaite rapidement passer à autre chose, mais son adjoint a tout de même reconnu qu’il s’agissait d’un sujet de discussion à Clairefontaine ces derniers jours.

« C'est très surprenant, je ne m'y attendais pas. Je ne suis pas sûr qu'il ait très bien réfléchi à toutes les conséquences que cela pouvait avoir. Il a refusé une éventuelle sélection. Ça a des conséquences médiatiques, par rapport à son club, à son avenir, par rapport à tout ça. On en parle sur le coup, il y a de l'incompréhension chez les joueurs. Les joueurs ne veulent pas le blâmer, parce que c'est un gars attachant, mais ils ne comprennent pas. Peut-être qu'il s'exprimera », a assuré Guy Stéphan, qui espère simplement que le joueur reconnaitra son erreur et essayera de se faire discret à ce sujet dans les prochaines semaines, notamment en pleine Coupe du monde. 

« C’est quand même ton pays »

Car ses coéquipiers sont déjà en mode « tous ensemble » et ne goûtent pas vraiment à cette attitude individualiste. « Je pense que c’est une erreur. Moi, personnellement, j’aurais accepté. Chacun est libre de ses choix. On n’est pas là pour dire s’il a eu raison ou pas. Il est grand, il sait ce qu’il fait », a déploré Nabil Fékir, qui a déjà fait savoir qu’il était prêt à tout, y compris jouer gardien, pour être avec les Bleus. Même son de cloche chez Lucas Hernandez. « C’est vrai qu’il doit être déçu, c’était quelqu’un d’important puisqu’il était venu à toutes les sélections. Ne pas être pris lors de la dernière sélection, il doit être très déçu. Mais ce que je ne comprends pas, c’est de refuser d’être réserviste. C’est quand même l’équipe de France… C’est quand même ton pays », a expliqué le défenseur qui fait lui partie des joueurs pas forcément attendus mais qui ont profité de la fin de saison pour se mettre en valeur.