EdF : Larqué oublie Benzema, il faut aider Giroud

EdF : Larqué oublie Benzema, il faut aider Giroud

Icon Sport

Alors que Karim Benzema réalise probablement la meilleure saison de sa carrière sous le maillot du Real Madrid, Didier Deschamps continue à le zapper au profit d'Olivier Giroud...

Mercredi, lors du triste match de l'équipe de France contre l'Ukraine (1-1), le champion du monde n'a pas vraiment brillé. Aligné à la pointe d'un 4-4-2 aux côtés d'Antoine Griezmann, Giroud est sorti juste après l'heure de jeu, sans avoir été décisif... Autant dire que l'attaquant de Chelsea, qui n'a plus trouvé le chemin des filets depuis plus d'un mois, et la victoire des Blues contre l'Atletico Madrid en Ligue des Champions, risque de perdre sa place de titulaire pour le deuxième match des qualifications pour la Coupe du Monde 2022, contre le Kazakhstan dimanche. Ce problème offensif commence d'ailleurs à inquiéter chez les Bleus, surtout qu'un buteur comme Benzema, plus sélectionné par Didier Deschamps depuis 2015, marque but sur but en club depuis le début de la saison. Un faux débat, selon Jean-Michel Larqué.

« Je ne vois pas un autre joueur plus utile que Giroud »

« Je ne suis pas fan de Giroud, mais si Deschamps ne veut plus prendre Benzema, alors il faut bien qu'il s'appuie sur un attaquant. Giroud lui a rendu des services. Et Deschamps n'ouvrira jamais la porte à Thuram ou Plea, par exemple. Je considère donc que Giroud est le seul attaquant français susceptible de rendre des services à Deschamps. Il a tenté avec Ben Yedder, c'est un bon footballeur. Mais ça a été un échec, comme avec Martial... Dans l'état actuel des choses, je ne vois pas un autre joueur plus utile que Giroud. Il a dépassé Platini, il a dépassé Papin. Il est à la poursuite de Thierry Henry. Il a eu du mérite à subir des assauts répétés de certains. La pire des choses, c'est de continuer à mettre en doute Giroud. Car ça le déstabilise un peu plus... », a lancé le consultant de RMC, qui sait de toute façon que Giroud sera titulaire à l'Euro 2021... Donc autant le mettre en confiance dès maintenant pour qu'il soit plus décisif à l'Euro qu'à la Coupe du Monde 2018, où il n'avait pas planté malgré le titre tricolore.