Edf : La France « black-blanc-beur », un slogan à oublier ?

Edf : La France « black-blanc-beur », un slogan à oublier ?

Photo Icon Sport

La France retient son souffle en ce dimanche de finale de la Coupe du Monde, mais les politiciens sont déjà au taquet, la récupération d'une possible victoire des Bleus étant dans les esprits. Mais, répondant au Journal du Dimanche, Stéphane Beaud, sociologue de renom et qui s'est intéressé à la victoire tricolore en 1998 et ses effets sur la société, estime que ceux qui veulent ressortir en 2018 la fameuse image d'une France black-blanc-beur peuvent aller se rhabiller.

« Si le slogan black-blanc-beur va renaître ? Sans doute non pour au moins deux raisons. D’une part, sur le plan factuel, cette équipe de France est très peu « beur », ce qui n’est pas sans susciter chez certains une forme de ressentiment. D’autre part, de 1998 à 2018, le processus de ségrégation socio-spatiale et « ethnique » en France s’est nettement accru, sans compter que les attentats djihadistes de 2015-2016 ont laissé de très fortes traces. La possible victoire des Bleus peut permettre de panser certaines plaies, mais elle ne peut rien contre la force de ces processus sociaux. La France peut être rassemblée, plus durablement et efficacement, par une véritable politique de cohésion sociale. L’enterrement du rapport Borloo, entre autres choses, montre qu’on ne prend pas ce chemin-là », fait remarquer Stéphane Beaud.