EdF : Kylian Mbappé, un clash qui fait jubiler Deschamps

EdF : Kylian Mbappé, un clash qui fait jubiler Deschamps

Icon Sport

Kylian Mbappé a été au clash avec la Fédération Française de Football et a obtenu gain de cause sur la question des droits d’image.

Lundi après-midi, Kylian Mbappé a fait trembler Clairefontaine en annonçant sa volonté de boycotter les activités médiatiques du lendemain avec les partenaires de l’Equipe de France. Quelques heures plus tard, la Fédération Française de Football pliait face aux exigences de l’avant-centre du PSG et annonçait dans un communiqué officiel que la convention des droits à l’image des joueurs de l’Equipe de France allait être modifiée. En provoquant ce qui ressemblait avant tout à un bras de fer, Kylian Mbappé a en réalité provoqué une unité totale au sein des joueurs tricolores. Dans son édition du jour, Le Parisien confirme que dans son combat, Kylian Mbappé était soutenu par l’ensemble des joueurs de l’Equipe de France et que par son action, l’attaquant du PSG a soudé tout un groupe.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

« Les Bleus ont déjà formé une équipe en portant ensemble les revendications de Mbappé. Malgré la difficulté et le chaos environnant, ce mini-stage raconte qu'ils ont réussi à renouer avec ces valeurs-là, au moins dans la coulisse et dans le secret de Clairefontaine » peut-on lire dans les colonnes du quotidien régional. Une bonne nouvelle pour Didier Deschamps, confronté à une avalanche de blessures et à des polémiques extra sportives dont il se serait bien passé durant ce dernier rassemblement avant la Coupe du monde au Qatar. Mais l’épisode des droits d’image et du clash entre Kylian Mbappé et la Fédération Française de Football est définitivement clos et à la sortie de cette polémique, il en ressort donc contre toute attente du positif avec une unité totale au sein des joueurs.

Une unité autour de Kylian Mbappé chez les joueurs

Une tendance confirmée par Raphaël Varane, mercredi en conférence de presse avant le match entre la France et l’Autriche au Stade de France. « Comme je vous l'avais dit au mois de mars, il y avait des discussions à avoir. C'est assez simple en tant que groupe, on veut faire respecter le droit individuel de chaque joueur. C'est une demande simple, logique, et légitime. C'est simplement une mise à jour pour éviter les bugs à l'avenir. Les discussions ont avancé, j'espère que ça sera réglé le plus vite possible. On n'a pas d'énergie à perdre dans ce genre de choses. Ça avance bien, c'est très positif » a confirmé Raphaël Varane, vice-capitaine de l’Equipe de France et qui a, à travers ses propos, officiellement soutenu la position assumée par Kylian Mbappé depuis plusieurs mois à ce sujet. Preuve que chez les joueurs, tout le monde tire dans le même sens. Ce qui est une bonne nouvelle en soit à quelques semaines du Mondial.