EdF : Karim Benzema KO, le plan de Deschamps explose en vol

EdF : Karim Benzema KO, le plan de Deschamps explose en vol

Icon Sport

Les regards se tournent vers Karim Benzema depuis que les Bleus ont atterri au Qatar. La santé de l'attaquant français inquiète et perturbe les plans de Didier Deschamps. 

Malgré des conditions appréciables au Qatar, Didier Deschamps n’est pas content. La Coupe du monde n’a pas encore débuté, mais les pépins s’enchainent, à l’image du forfait définitif de Christopher Nkunku à l’issue du premier entrainement à Clairefontaine. Désormais à Doha, les Bleus voient Raphaël Varane et surtout Karim Benzema trainer la patte. La séance de ce jeudi n’a pas pu être complétée par l’ancien et l’actuel madrilène, et le staff tricolore parle désormais d’un retour à l’entrainement complet pour samedi ou dimanche en ce qui concerne le Ballon d’Or. Son absence du 11 de départ pour le match face à l’Australie est désormais ouvertement évoquée pour un joueur qui n’a disputé que 26 minutes en ce mois de novembre, et n’a pas fait un match entier depuis le 19 octobre. Un mois de petits pépins musculaires persistants à cette jambe gauche qui l’empêche pour le moment d’être opérationnel. 

Une situation pesante car elle ne permet pas au groupe tricolore de se concentrer pleinement sur le début de la compétition, et voit l’attention de Didier Deschamps se porter plus sur les questions médicales que sur le jeu. Un scénario que le sélectionneur voulait absolument éviter. Selon L’Equipe, le champion du monde avait un plan précis, et voulait absolument que tous ses joueurs soient opérationnels pour le premier entrainement au Qatar. C’est déjà raté et la situation de Karim Benzema est source de souci chez les Bleus. 

Tout ce que Deschamps ne voulait pas voir

C’est ce que confirme Sébastien Tarrago, journaliste sur La Chaine L’Equipe. « En interne on commence à vraiment s’inquiéter. On n’est pas du tout sûr qu’ils vont participer à l’entraînement collectif vendredi. Il est en train de se passer tout ce que Didier Deschamps disait qu’il ne voulait pas qu’il s passe. Il ne voulait pas d’une préparation où les majeurs ne sont pas prêts. A l’heure qu’il est, les gens en interne ils sont inquiets », a livré le reporter présent au Qatar, et pour qui la présence de Karim Benzema au premier match est sérieusement remise en cause. Le staff de l’équipe de France espère en tout cas que le temps jouera en faveur de son Ballon d’Or, même si la crainte que ce problème musculaire qu’il traine depuis des semaines désormais ne se règle pas fait toujours peser l’ombre d’une absence de plus longue durée qui chamboulerait totalement le paysage des Bleus au Qatar.