EDF : Hernandez obligé de calmer le buzz avec Mbappé

EDF : Hernandez obligé de calmer le buzz avec Mbappé

Lucas Hernandez s'est exprimé en conférence de presse pour éteindre le buzz naissant autour de ses propos sur Kylian Mbappé.

Peu inspirés dans le jeu, les Bleus ont été tenus en échec par l'Ukraine (1-1) lors du premier match comptant pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2022. Mais cette contreperformance n'est pas la seule actualité qui a agité l'équipe de France dernièrement. En effet, l'épisode Hernandez - Mbappé est au centre de l'attention depuis une interview parue dans l'Equipe en début de semaine. À tel point que l'ancien joueur de l'Atletico a du s'expliquer en conférence de presse.

Alors qu'il était questionné sur le futur duel entre le PSG et le Bayern Munich en quarts de finale de Ligue des Champions, le défenseur s'était fendu d'une petite boutade sur Kylian Mbappé. « Si un jour je dois l’affronter, je lui dirai deux, trois mots pour qu’il reste tranquille. S’il vient sur la droite, ce sera la guerre » avait plaisanté le latéral gauche. Des propos évidemment ironiques, mais qui ont beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux.

Hernandez obligé d'éteindre le buzz

Face au début d'enflammade causé par ses propos, le champion du monde 2018 a profité de la conférence de presse au lendemain du match nul des Bleus contre l'Ukraine pour calmer la situation. « Dans un journal, on ne peut pas voir mais quand ils m’ont demandé ce que j’avais à lui dire, j'ai dit ça en rigolant. C'est un très grand joueur. Le PSG a de très grands joueurs, ça va être un match compliqué et très beau à regarder. Paris va vouloir gagner, bien sûr et passer ce tour. C’est à nous d’être présents et de défendre ce titre » a précisé le joueur du Bayern. Le 7 avril prochain, les deux hommes ne seront pas les seuls Bleus à se faire face puisque Kingsley Coman, Benjamin Pavard ou encore Presnel Kimpembe seront également de la partie.