EdF : Griezmann cite les vrais adversaires des Bleus au Qatar

EdF : Griezmann cite les vrais adversaires des Bleus au Qatar

A quelques mois du Mondial 2022 au Qatar, Antoine Griezmann estime l’équipe de France capable de conserver son titre. Mais pour l’attaquant des Bleus, trois sélections sont suffisamment armées pour priver les Français du doublé.

Comme à l’Euro l’été dernier, et peut-être plus encore, la France sera probablement l’équipe à battre pendant la Coupe du monde 2022. Les adversaires des Bleus seront forcément déterminés à faire tomber le tenant du titre et son équipe de rêve sur le papier. L’effectif était déjà redoutable lors du sacre en 2018. Mais depuis le retour de Karim Benzema, qui forme avec Kylian Mbappé et Antoine Griezmann un redoutable trio offensif, les Français ne peuvent échapper à l'étiquette de favoris.

Un statut assumé par l’attaquant de l’Atlético Madrid qui savoure la bonne dynamique de sa sélection. « Il reste encore beaucoup de temps, nous sommes prudents, a tempéré Antoine Griezmann dans un entretien accordé au magazine espagnol GQ. On a une bonne équipe, on reste sur neuf matchs sans défaite, c’est un bon signe. Après, lors d’un Mondial, tout est plus difficile. » Rappelons qu’en phase de groupes, l’équipe de France sera notamment opposée au Danemark et à la Tunisie, en attendant de connaître le vainqueur du barrage qui complètera la poule. Une première étape qui n’a pas l’air d’effrayer le Madrilène.

Griezmann met l'Argentine dans les favoris

« Garder notre titre ? C'est un défi très difficile. Les sélections peuvent beaucoup changer en quatre ans. Nous avons beaucoup changé, pas seulement du côté des joueurs mais aussi sur notre manière de jouer. Il faut travailler. Nous sommes conscients du niveau que l’on a, mais il reste beaucoup de chemin. Tout se verra sur le terrain, a répondu l’international tricolore, avant de citer ses favoris. Le Brésil, l’Argentine, l’Espagne et la France. Et puis il y a toujours des surprises que l'on ne peut pas prévoir. » Sans compter les autres grandes nations qu'Antoine Griezmann n'a pas citées.