EdF : Giroud tente déjà de chiper la place de Benzema

EdF : Giroud tente déjà de chiper la place de Benzema

Icon Sport

Convoqué pour disputer le Mondial 2022 avec l’équipe de France, Olivier Giroud part avec le statut de remplaçant. Mais compte tenu des récents problèmes de Karim Benzema, l’attaquant milanais sait que son profil peut rendre service.

Didier Deschamps a fini par changer d’avis. Pendant plusieurs mois, le sélectionneur de l’équipe de France estimait qu’Olivier Giroud ne supporterait pas de jouer les doublures au Mondial 2022. Les précédents rassemblements ainsi que des discussions avec l’attaquant du Milan AC ont finalement inversé la tendance, pour le plus grand bonheur de l’ancien Montpelliérain qui assume totalement son statut.

Giroud titulaire ?

« Déjà, je suis très heureux d'être ici, de faire partie de l'aventure, a savouré Olivier Giroud. C'est une grande fierté de pouvoir disputer ma troisième Coupe du monde. Après, mon rôle dans l'équipe, on en a déjà parlé dans le passé et tout est clair avec le coach. Il n'y a rien à ajouter. Dès que le coach aura besoin de moi, je serai prêt à apporter tout ce que je sais faire. » Il serait évidemment maladroit de réclamer quoi que ce soit.

Mais à l’approche du Mondial, les pépins physiques de Karim Benzema n’ont échappé à personne. Le Ballon d’Or 2022 se dit à 100% mais pas sûr qu’il soit prêt à débuter une rencontre. « On n'a pas fait encore d'entraînement collectif, on ne sait rien de l'équipe qui va commencer la semaine prochaine », a calmé Olivier Giroud, qui possède un autre argument en sa faveur. Ce deuxième paramètre concerne Kylian Mbappé qui, après la victoire contre l’Autriche (2-0) en septembre dernier, avait décrit le Rossonero comme un « plus » étant donné son profil.

« Je suis un attaquant qui a des qualités de "target-man", comme on dit en Angleterre, avec un jeu en pivot, en déviation, a réagi le deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus. Tout au long de ma carrière, j'ai aussi évolué avec des joueurs qui aimaient bien mon profil parce qu'ils pouvaient s'appuyer sur moi en guise de relai. Sur ce match contre l'Autriche, on l'a bien fait avec Kylian et d'autres partenaires. Pour lui, c'est quelque chose qu'il aime bien, c'est un plus. Maintenant on est plusieurs à pouvoir évoluer dans ce registre-là. Ce sont mes caractéristiques. » Entre la forme de KB9 et le soutien du Parisien, Olivier Giroud a peut-être une chance de débuter contre l’Australie mardi.