EdF : Giroud n’est pas Cristiano Ronaldo, Deschamps a craqué

EdF : Giroud n’est pas Cristiano Ronaldo, Deschamps a craqué

Longtemps absent des plans de Didier Deschamps, Olivier Giroud a fini par regagner les faveurs du sélectionneur des Bleus. L’attaquant du Milan AC disputera bien la Coupe du monde 2022 et pourra démontrer sa capacité à accepter son statut de remplaçant.

Une fois de plus, Olivier Giroud s’est sorti d’une situation compliquée. On voyait mal comment l’attaquant du Milan AC pouvait convaincre Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France le sentait incapable d’accepter un rôle de doublure pendant le Mondial 2022. Mais la mentalité affichée par l’international tricolore ces derniers mois a fini par jouer en sa faveur. Rien d’étonnant pour Bixente Lizarazu qui n’a jamais cru Olivier Giroud susceptible de perturber un groupe, comme le fait Cristiano Ronaldo à Manchester United.

« Je suis ravi ! Je trouve ça logique et juste par rapport à tout ce qu'il accomplit sur le terrain, que ce soit avec le Milan AC ou les Bleus, a réagi le consultant de TF1 dans les colonnes de L’Equipe. Et je n'ai jamais été inquiet par rapport à la manière dont il peut vivre sa situation de remplaçant dans un groupe. Car il y a été souvent confronté dans sa vie de joueur en club et il en a même fait une force, un atout. C'est complètement différent de Cristiano Ronaldo qui, lui, a découvert ce statut récemment. »

L'altruisme de Giroud

« En fait, Olivier Giroud est un attaquant avec une mentalité de défenseur, qui pense d'abord à l'équipe, et c'est rare à ce poste, a souligné le champion du monde 1998. Il est numéro 2 derrière Karim Benzema, il le sait. Et compte tenu des petits soucis physiques de ce dernier, même s'ils ne sont sans doute pas très graves, Didier Deschamps sait qu'avec Giroud, il a un attaquant qui fait la maille ! » Le Milanais a aussi le soutien de plusieurs coéquipiers en sélection qui avaient publiquement réclamé sa convocation pour le Mondial.