EdF : Didier Deschamps donne le fond de sa pensée sur la Ligue des Nations

EdF : Didier Deschamps donne le fond de sa pensée sur la Ligue des Nations

Icon Sport

Tenant du titre en Ligue des Nations, l’équipe de France a pour le moment du mal dans un groupe qui ne faisait pourtant pas forcément peur sur le papier.

Après la défaite surprise à domicile face au Danemark, les Bleus n’ont pas réussi à se relancer avec un match nul 1-1 en Croatie. L’avantage au score n’a pas pu être conservé, pendant que le Danemark est allé chercher un deuxième succès en Autriche. Seule la première place de cette poule de 4 donnera accès aux demi-finales, mais après la rencontre à Split, ce n’était clairement pas la priorité de Didier Deschamps. S’il a reconnu qu’il y avait un certain enjeu officiel tout de même, le sélectionneur a bien fait comprendre qu’il utilisait l’enchainement des matchs pour tester les joueurs en vue de la Coupe du monde, sa vraie source de motivation. Et tant pis si la nouvelle épreuve de l’UEFA ressemble plus à un laboratoire qu’à une compétition où il faut tout donner pour aller chercher la première place. 

La France a fait tourner en Croatie et l'assume

« On a fait de bonnes choses en tenant compte de tous les changements. On a mené au score et aurait pu mettre le deuxième. C’est dommage qu’on leur donne l’égalisation sur le penalty. Après, à vouloir chercher la victoire, on s’est plus exposé durant les cinq dernières minutes. On a été relativement cohérents dans l’utilisation du ballon. En deuxième mi-temps, la Croatie n’a quasiment rien eu. Évidemment, le résultat ne me satisfait pas amplement, mais ça a permis à beaucoup de joueurs d’avoir du temps de jeu. On est dans la compétition mais ce sont avant tout des matchs de préparation par rapport à ce qui nous attend en fin d’année », a souligné Didier Deschamps sur M6. Même si la sortie peut étonner alors que la France est tenante du titre, le sélectionneur des Bleus n’est pas dupe. Si la France se fait sortir de la Ligue des Nations mais remporte la Coupe du monde au Qatar, nul doute que ces matchs estivaux peu convaincants seront vite oubliés.