EdF : Deschamps rappelle à Chelsea et au Bayern qui est le patron

EdF : Deschamps rappelle à Chelsea et au Bayern qui est le patron

Photo Icon Sport

C’est un Didier Deschamps offensif qui s’est présenté ce jeudi en conférence de presse.

En cause, le comportement de certains clubs européens avec leurs internationaux français. Le sélectionneur de l’équipe de France a commencé avec la situation de Lucas Hernandez, que Niko Kovac a annoncé forfait pour ce week-end. Une manière pour l’entraîneur du Bayern Munich d’inciter Deschamps à oublier le défenseur polyvalent pour le prochain rassemblement. Seulement voilà, le coach tricolore a quand même sélectionné le Bavarois, en ajoutant un petit tacle destiné à son homologue munichois.

« En septembre, il souhaitait que je convoque Hernandez pour le mettre dans le rythme pour qu’il soit bien pour le Bayern, a révélé Deschamps. Si j’écoute les entraîneurs de clubs… » Au passage, le sélectionneur en a profité pour glisser un reproche à Kovac. « Lucas a enchaîné beaucoup de matchs. Peut-être trop, a-t-il accusé. Mais si je dis ça, Niko Kovac va penser que je le charge un peu. Moi je ne l’ai pas fait enchaîner. Il a joué le premier match, pas le deuxième. » Chaud bouillant, l’ancien milieu s’est ensuite attaqué à Frank Lampard, le manager de N’Golo Kanté et d’Olivier Giroud à Chelsea.

La petite blague de « DD »

« Au dernier rassemblement, Lampard m’avait appelé pour que je ne convoque pas Kanté. Parce que c'était mieux pour le joueur et son club. Si c’est toujours dans ce sens, je pense que les entraîneurs vont m’adorer. Je vais peut-être l’appeler tout à l’heure pour lui dire que ce serait bien qu’il fasse jouer Giroud un petit peu, s’est amusé Deschamps. (...) Les intérêts des entraîneurs et les miens... Moi j'ai deux matchs importants et j'ai besoin de mes joueurs. » Autrement dit, personne ne viendra dicter les choix du sélectionneur, pas même les cadors européens !