EdF : Deschamps abandonné, Le Graët fait vomir Rothen

EdF : Deschamps abandonné, Le Graët fait vomir Rothen

Icon Sport

Didier Deschamps voit son avenir de plus en plus menacé avec l'équipe de France. Pour Jérôme Rothen, Noël Le Graët ne compte plus sur lui. 

Eliminée de la Ligue des Nations, l'équipe de France s'est rajoutée pas mal de pression avant d'attaquer la Coupe du monde au Qatar en novembre prochain. La dynamique de groupe semble avoir pris un coup. Pour ne rien arranger, Didier Deschamps doit faire face à une énorme pression. Une pression notamment mise par son président Noël Le Graët mais également par Zinedine Zidane. NLG ne veut rien d'autre qu'une victoire finale lors du Mondial quand le Z a clairement affiché ses intentions de reprendre l'équipe de France dans les prochains mois. Pas idéal donc pour Didier Deschamps, qui comptait lui rester avec les Bleus le plus longtemps possible malgré sa fin de contrat au 31 décembre 2022. Pour certains, tout ce climat autour des Bleus et de son sélectionneur n'annonce rien de bon. Ce n'est pas Jérôme Rothen qui dira le contraire.

Jérôme Rothen écoeuré pour Didier Deschamps

Sur l'antenne d'RMC, le consultant a en effet eu des mots fracassants sur Noël Le Graët et son comportement envers Didier Deschamps. « Tu formes un groupe de joueurs depuis X temps. Cela fait des années que Didier est là, donc forcément, il y a une relation particulière avec certains depuis 10 ans. (...) ll y a des liens qui se créent à vie quand tu gagnes une Coupe du monde. Avec toute la pression que Deschamps prend dans les dents, ce n'est pas possible pour Deschamps de parler à court ou moyen terme avec son groupe. Il prend de la pression par Noël Le Graët et par Zinedine Zidane. Il est en fin de contrat. La déclaration de Le Graët est scandaleuse. De dire qu'il veut le garder que s'il gagne la Coupe du monde. C'est à gerber. Il est en train d'abandonner son sélectionneur. Je crois à la dynamique de groupe mais après ce qu'on a vu en Ligue des Nations, je pense que Didier peut être dépassé par les événements et les joueurs se retrouver isolés. La dynamique a été cassée et il faut reconstruire mais quand ton sélectionneur est sur la sellette, c'est problématique », a notamment indiqué Jérôme Rothen, qui aimerait voir plus de respect donné à Deschamps. Depuis sa reprise de l'équipe de France en 2012, l'ancien coach de l'OM a remis sur pied toute l'institution. Finaliste de l'Euro en 2016, il aura par la suite remporté la Coupe du monde 2018 en Russie, inscrivant en tant que joueur puis sélectionneur une marque indélébile dans l'histoire du foot français.