EdF : Daniel Riolo ne veut pas dire du mal de Benzema, mais...

EdF : Daniel Riolo ne veut pas dire du mal de Benzema, mais...

Icon Sport

Le forfait de Karim Benzema n’a pas forcément été vécu comme un coup dur au sein de l’équipe de France. D'après le journaliste Daniel Riolo, certains Bleus se sentent plus libres sur le terrain sans l’attaquant du Real Madrid.

Contraint de quitter le rassemblement à cause d’une blessure musculaire, Karim Benzema reste l’un des sujets de l’actualité des Bleus pendant la Coupe du monde. L’attaquant du Real Madrid fait l’objet de rumeurs selon lesquelles son départ n’a pas forcément été vécu comme un coup dur en interne. En effet, le journaliste Daniel Riolo révèle que certains joueurs de l’équipe de France seraient presque ravis du départ du Ballon d’Or, dont la place occupée sur le terrain en dérangerait quelques-uns.

Griezmann parmi les Bleus soulagés ?

« Il y a beaucoup de joueurs dans le groupe qui sont… "contents" ce n’est pas le bon mot, mais pas mécontents en tout cas, que Karim Benzema s’en aille, a lâché l’éditorialiste de RMC. C’est très dur à comprendre pour les gens qui pensent qu’on dit du mal de Karim Benzema quand on dit ça, mais ce n’est pas le cas. C’est autre chose, c’est une question de liberté sur le terrain. » Avec cette précision, on ne peut que penser à des joueurs du secteur offensif comme Antoine Griezmann ou son concurrent Olivier Giroud.

Quoi qu’il en soit, les accusations de Daniel Riolo rappellent la récente déclaration de l’Uruguayen Diego Lugano. « J'ai la certitude, parce que j'ai été le coéquipier de certains joueurs de l'équipe de France, qu'ils sont très heureux du départ de Karim Benzema. Cela ne serait jamais arrivé en Uruguay, au Brésil ou en Argentine... Cela dépend beaucoup de comment l'équipe a été construite, de la précaution de l'entraîneur avec les profils, pas seulement sur le plan sportif, mais aussi au niveau de la personnalité », dénonçait déjà l’ancien joueur du Paris Saint-Germain.