EdF : Castaldi démonte la nouvelle légende française

EdF : Castaldi démonte la nouvelle légende française

Icon Sport

Ce dimanche, Hugo Lloris va égaler le record du nombre de sélections en Equipe de France. Il fêtera sa 142e sélection tout comme Lilian Thuram avant lui. De quoi en faire une légende des Bleus ? Pas pour Giovanni Castaldi qui le juge effacé sur le terrain comme en-dehors.

Si les cadres de l'Equipe de France ont pu être déboulonnés à certains postes pour cause de blessure ou avec les choix de Didier Deschamps, Hugo Lloris fait exception. Depuis sa prise de pouvoir en 2008, l'ancien lyonnais n'a jamais quitté ou presque le but des Bleus. Cela lui a permis de disputer quatre coupes du monde comme titulaire et de décrocher notamment le titre mondial en 2018. Devenu capitaine entre-temps, il n'en finit plus de s'installer dans les classements statistiques historiques de l'Equipe de France.

Lloris manque de charisme, Castaldi sans pitié 

Ce dimanche après-midi face à la Pologne, un nouveau record sera sa propriété. Face à Robert Lewandowski, il jouera pour la 142e fois sous le maillot bleu égalant Lilian Thuram à la première place. Si la France poursuit son aventure au Qatar, il prendra seul la tête du classement. Le nom de Lloris appartient au panthéon des Bleus aux côtés de Thuram, Desailly, Platini, Zidane notamment. Giovanni Castaldi n'est pas aussi sûr de ce constat. Le gardien de Tottenham n'arrive pas à le faire vibrer autant qu'un Fabien Barthez par exemple.

« C’est un grand nom, c’est un immense portier, il a un palmarès en Équipe de France où il est champion du monde. Mais, pour moi, la légende il y a quelque chose sur le mythe, sur les souvenirs, sur la personnalité etc. Moi, si tu me parles de légende de l’Équipe de France, pour moi c’est Barthez. Lloris si je dois ressortir une image en Équipe de France c’est plus compliqué. Je trouve qu’il a moins marqué. Sa longévité est fantastique […] mais dans le terme de légende c’est pas simplement la performance sportive qui entre en compte. Il y a plein d’autres critères. Même si c’est un garçon brillant, je trouve qu’il lui manque quelque chose en terme de charisme, de personnalité », a t-il développé dans l'Equipe de Greg. Petit délit de sale gueule sur le coup ? Sinon comment expliquer qu'Hugo Lloris ait pu être 118 fois capitaine des Bleus sans un minimum de charisme.