EdF : Benzema et Mbappé, le duo magique de la France prend cher

EdF : Benzema et Mbappé, le duo magique de la France prend cher

Icon Sport

Malgré son duo magique composé de Karim Benzema et de Kylian Mbappé, l’Equipe de France s’est inclinée lundi soir contre la Croatie (0-1).

Sur le papier, l’équipe alignée par Didier Deschamps était plutôt séduisante avec les présences de Kylian Mbappé et de Karim Benzema en attaque, épaulés par Christopher Nkunku. C’est le trio que beaucoup d’observateurs et de supporters de l’Equipe de France voulaient voir mais très vite, les amateurs des Bleus ont compris que la soirée ne serait pas un feu d’artifice. Peu inspirés et émoussés, les joueurs de Didier Deschamps se sont inclinés pour la deuxième fois en quatre matchs lors de cette nouvelle édition de la Ligue des Nations. Le constat est inquiétant à deux matchs de la Coupe du monde, car la défense semble fébrile tandis que l’attaque ne rayonne pas. Karim Benzema et Kylian Mbappé ont d’ailleurs écopé des deux plus mauvaises notes dans le journal L’Equipe. Le Madrilène et le Parisien ont hérité d’un minuscule 3/10…

Benzema et Mbappé en difficulté

« Sa meilleure période aura été entre la 45e et la 65e, celle où il aura le plus trouvé Mbappé et réciproquement. Mais, pour son 56e match de la saison, le récent vainqueur de la Ligue des champions a donné le sentiment de ne plus avoir de jus. Deschamps l'a laissé sur le terrain, au cas où, mais tout était trop dur » peut-on lire au sujet de Karim Benzema. Un brin plus clément avec Kylian Mbappé, le quotidien national a toutefois attribué la même note au Parisien. « Beaucoup de volonté, un peu d'énergie mais trop de déchets dans ses passes ou ses contrôles. À part deux frappes détournées (55e et 61e), il n'a pas pesé comme lors de son entrée en Autriche, trois jours plus tôt. Il n'a pas souvent été en mesure de se sortir du marquage serré croate » peut-on lire dans les colonnes de L’Equipe, où le sélectionneur national en prend également pour son grade.

Didier Deschamps pas inspiré

En effet, Didier Deschamps hérite lui aussi de la note de 3/10. Les choix tactiques de l’entraîneur de la France ne passent pas. « Son plan de jeu de début de match - 433 - est incompréhensible. Dans cette animation, les trois attaquants ne se sont jamais trouvés. À droite, le pari Koundé est une nouvelle fois perdu. Son coaching de mi-temps - Tchouaméni, mise en place 442 asymétrique - participe à donner un peu de vie aux Bleus. Mais ses changements (Coman, Griezmann) sont beaucoup trop tardifs » argumente L’Equipe. Autant dire que des joueurs à l’entraîneur, rien n’a été dans le bon sens lundi soir pour les Bleus face à la Croatie. De toute évidence, il faudra montrer un autre visage au Qatar au mois de novembre pour espérer conserver le titre de champion du monde acquis il y a cinq ans en Russie.