Edf : Aouar l'Algérien, il faut arrêter avec cela

Edf : Aouar l'Algérien, il faut arrêter avec cela

Photo Icon Sport

Pendant longtemps les supporters algériens ont espéré qu'Houssem Aouar rejoigne les Fennecs. Mais le joueur de l'OL a préféré l'équipe de France et Islam Slimani estime que c'est normal.

Après Nabil Fekir, c’est un autre footballeur lyonnais qui a été scruté de près par les responsables de la Fédération algérienne. En effet, Houssem Aouar était susceptible d’évoluer sous le maillot des Fennecs, mais en août dernier la presse algérienne annonçait que le joueur de l’OL avait finalement décidé de choisir la France. Et cette semaine, le milieu de terrain a rejoint l’équipe de Didier Deschamps pour la première fois, lui qui a été international avec les Espoirs tricolores. Interrogé par France-Football sur cette décision prise par Houssem Aouar de jouer avec la France plutôt qu’avec l’Algérie, Islam Slimani estime qu’il n’y a rien à reprocher au milieu de l’OL.

Pour Islam Slimani, qui a bien failli rejoindre Houssem Aouar à l’Olympique Lyonnais en toute fin de mercato, le choix de ce dernier est tout à faire normal. Et il demande à ses compatriotes de ne pas s’emballer à chaque fois qu’un jeune formé en France est susceptible de porter le maillot algérien. « Aouar a fait un choix professionnel. Cela ne veut pas dire qu'il n'aime pas l'Algérie. "Footballistiquement", il ne faut plus parler de lui en tant qu'algérien. J'ai envie de dire aux Algériens d'arrêter de courir derrière des joueurs qui ne veulent pas venir en sélection. Respectez-vous un peu. Aouar et les autres, je les comprends. Ils ont vécu en France, où ils ont fait toute leur formation. S'ils sont sensibles à l'Algérie par leurs liens familiaux, ils sont les bienvenus. Mais s'ils préfèrent un autre pays que l'Algérie, il n'y a pas de souci. On ne va pas se mentir, mis à part les parents ou leurs vacances, ils n'ont parfois rien à voir avec l'Algérie », fait remarquer Islam Slimani au moment où Houssem Aouar est en mesure de connaître sa première sélection avec la France.