EdF : Anne Hidalgo accusée du sale coup fait aux supporters des Bleus !

EdF : Anne Hidalgo accusée du sale coup fait aux supporters des Bleus !

Photo Icon Sport

Si le Canard Enchaîné affirmait mercredi qu'Emmanuel Macron n'était pas pour rien dans le passage ultra-rapide du bus de l'équipe de France sur les Champs-Elysées, avec à la manoeuvre Alexandre Benalla dans le véhicule des Bleus, ce jeudi c'est Anne Hidalgo qui se retrouve mêlée à l'invraisemblable fiasco provoquée par la vraie-fausse présence de Didier Deschamps et de ses joueurs au Crillon. Le lundi 16 juillet, au lendemain de la victoire de la France en finale du Mondial contre la Croatie, des dizaines de milliers de supporters de l'équipe de France s'étaient massés au pied du balcon principal du palace parisien en attendant que les Bleus viennent les saluer et présenter la Coupe du Monde.

Mais dans la soirée, la FFF avait fait savoir qu'aucun rendez-vous n'était prévu entre les fans tricolores et les joueurs au Crillon, ce qui évidemment avait consterné les milliers de personnes qui attendaient sous la surveillance de nombreux CRS. La Fédération Française de Football a nié avoir prévu une telle séquence devant le palace, mais il semble que ce soit la maire de Paris qui a mis le bazar dans cette organisation. En effet, le matin même de ces célébrations, Anne Hidalgo s'est enflammée en direct sur RTL. « Ils vont descendre les Champs-Elysées avec quand même un dispositif sécurisé afin que le bus ne passe pas au milieu de la foule (...) Il y aura ensuite la réception à l’Elysée par le Président de la République et puis ensuite le Crillon. Comme en 98 ? Oui tout à fait. Ils pourront être là, être acclamés sur la place de la Concorde. Pour le coup, il y a quand même beaucoup de place. Je pense que les supporters et tous ceux qui ont envie de leur dire merci pourront les voir », avait confié l'élue parisienne, probablement emportée dans son élan. Mais ces propos sur la première radio de France ont fait des dizaines de milliers de déçus...