Didier Deschamps, l'énorme surprise après le Qatar ?

Didier Deschamps, l'énorme surprise après le Qatar ?

Icon Sport

Didier Deschamps est sous contrat avec l'équipe de France jusqu'au Mondial 2022, mais le sélectionneur national pourrait surprendre tout le monde après le rendez-vous au Qatar.

Agé de 53 ans, Didier Deschamps a le plus beau palmarès combiné footballeur-entraîneur de la planète puisqu’il a tout gagné comme joueur avec ses différents clubs et avec la France, puis comme sélectionneur tricolore, à l’exception de l’Euro. Mais dans un an, le technicien aura l’occasion d’ajouter une troisième étoile sur le maillot des Bleus, lesquels seront clairement parmi les favoris pour le Mondial au Qatar. Un rendez-vous que DD a coché sur son agenda, et cela d’autant plus facilement qu’en décembre 2022 le contrat signé par Didier Deschamps avec la Fédération Française de Football s’achèvera en même temps que le parcours des Bleus à Doha. Pour l’instant, rien ne dit que ce contrat sera prolongé, d’autant plus que le fantôme de Zinedine Zidane rode autour de l’équipe de France, l’ancien entraîneur du Real Madrid n’ayant pas repris de fonction cette saison. Dans un entretien accordé à Amazon Prime Video, qui sera diffusé dimanche, Didier Deschamps parle de son avenir.

Pour l’actuel sélectionneur de l’équipe de France, il ne faut pas s’emballer, mais Didier Deschamps est franc, il est prêt à toutes les options, y compris à celle de reprendre les commandes d’un club, dix ans après avoir quitté le banc de l’Olympique de Marseille. « J’aurai une vie après celle de sélectionneur. Sincèrement, je ne sais pas laquelle, mais je sais qu’elle sera bien aussi. Il y a toujours la possibilité de basculer, de revenir dans un club. C’est plus un besoin que j’ai par rapport à ma tête et mon corps, cette adrénaline. Aujourd’hui, sans le terrain, je ne me vois pas avoir cette adrénaline-là (...) Un poste à la FFF ? Je n’ai pas besoin de ça. C’est une fonction qui est plus politique qu’homme sur le terrain. Que cela puisse m’intéresser à un moment, pourquoi pas, mais aujourd’hui, j’ai toujours besoin du terrain. De cette adrénaline », prévient le coach de l’équipe qui n’a visiblement pas la tête à prendre sa retraite ou à abandonner le football.