Blanc est tranquille, « la France ne sera pas le favori »

Blanc est tranquille, « la France ne sera pas le favori »

Photo Icon Sport

La première réaction au tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 est venue de Laurent Blanc. Le sélectionneur national a bien évidemment rebondi sur la présence de l’Espagne, qui occulte largement les autres concurrents, bien plus modestes, de ce groupe I.

« C'est évidemment un groupe difficile mais un challenge également passionnant. Jouer la meilleure nation mondial du moment, on est dans l'exceptionnel. Le football français, je l'espère, aura l'occasion dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 de prouver la réalité de ses progrès comme il est en train de le faire depuis le début des qualifications de l'Euro 2012 », a souligné un Laurent Blanc, qui sait que les éliminatoires du Mondial 2014 sont pour l’heure loin d’être une priorité, à l’heure où les Bleus cherchent déjà à gagner leur billet pour le prochain Euro.