Anelka : « Si on m’avait demandé de chanter la Marseillaise j’aurais quitté l’équipe »

Anelka : « Si on m’avait demandé de chanter la Marseillaise j’aurais quitté l’équipe »

Photo Icon Sport

Nicolas Anelka est suspendu à long terme avec l’équipe de France, mais cela n’empêche pas l’attaquant de Chelsea d’en remettre quelques couches sur les Bleus. Dans une interview à paraître mercredi dans les Inrocks, Anelka affirme que le public tombe un peu trop facilement dans une critique identitaire lorsque cela va mal pour l'équipe nationale. Et l’attaquant d’évoquer le cas Ribéry-Gourcuff et la Marseillaise.

 

« Pendant la Coupe du Monde, on a vu le vrai visage de la France. Dans les moments difficiles, on voit ce que les gens pensent vraiment. On disait “Ribéry a frappé Gourcuff. Gourcuff, le bon Français, Ribéry, le musulman”. C’est parti trop loin. Quand on ne gagne pas, en France, on parle tout de suite des religions, des couleurs, affirme Nicolas Anelka, qui donne également son opinion sur un sujet sensible, la Marseillaise dont Laurent Blanc a distribué les paroles lors de son premier regroupement à sa prise de fonctions. En équipe de France, je n’ai jamais voulu chanter La Marseillaise, ça ne m’est jamais venu à l’idée. Et si on m’avait demandé de le faire, j’aurais refusé, j’aurais quitté l’équipe.»