Thiriez : «Le public parisien doit une revanche au foot»

Thiriez : «Le public parisien doit une revanche au foot»

Pour Frédéric Thiriez, le quart de finale de la Coupe de la Ligue entre Paris et Lens sera l'occasion de faire oublier la triste finale de la saison passée.

Le président de la Ligue de football professionnel a confié que la perspective de voir Paris recevoir Lens en janvier prochain en  quart de finale de la Coupe de la Ligue était plutôt une bonne chose. « Le fait que ce match ait lieu à Paris, c’est bien car le public parisien doit une revanche au football et à l’esprit sportif après l’histoire de la banderole. Quelle belle occasion pour les supporters parisiens de montrer qu’ils sont fair-play et savent accueillir. J’aimerai, mais je crois que les dirigeants parisiens en ont l’intention, faire quelque chose de spécial pour accueillir les Ch’tis et les supporters nordistes au Parc des Princes. J’y tiens beaucoup, car j’ai souffert de cette histoire, à titre personnel et comme président de la Ligue. Notre finale a été entâchée par cette action. C’était pourtant une très belle finale. Mais quelques imbéciles ont gâché la fête. Là, on va montrer que ce ne sont pas ces imbéciles qui représentent le public parisien », a confié Frédéric Thiriez, sur RMC.