PSG : Le PSG accuse toujours plus fort la LFP et le Parc OL !

PSG : Le PSG accuse toujours plus fort la LFP et le Parc OL !

Photo Icon Sport

Vendredi, en riposte à une première salve du PSG, la Ligue de Football Professionnel avait répondu dans un communiqué aux attaques du club de la capitale, qui affirme que l'organisation de la finale de la Coupe de la Ligue a été défaillante et que les incidents intervenus dans le secteur des supporters du Paris Saint-Germain auraient pu être évités.

Mais dans le même temps, la LFP a reçu un courrier recommandé des dirigeants du PSG, lesquels pointent quelques lacunes précises, lesquelles vont forcément obliger la Ligue à se justifier et ne pas seulement se contenter de renvoyer au seul Paris Saint-Germain la faute. Car si ce qu'écrit le club de la capitale est vrai, il y a de quoi s'interroger. En effet, Le Parisien s'est procuré un courrier adressé par Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du PSG à Didier Quillot, son homologue de la LFP, et ça pique très fort. 

« Ce sont encore vos services, ou les services délégués par la Ligue dans le cadre du contrat de mise à disposition du Parc OL, qui étaient en charge de la palpation du stade. Ces services se sont révélés notablement défaillants (…) Faut-il vous rappeler le nombre très insuffisant d’écrans de contrôle et de surveillance dont dispose le stade que vous avez choisi de retenir pour l’organisation de la finale ? Une telle insuffisance des équipements n’a pas permis aux services en charge de la vidéosurveillance, dont vous aviez la charge exclusive, de déceler rapidement les incidents (…) En dépit des engagements pris lors des réunions préparatoires à l’organisation de la finale, ni la Ligue ni les services du Parc OL n’ont fourni de talkies-walkies permettant d’utiliser des fréquences disponibles dans le stade (…) Une vingtaine de fumigènes récupérés n’ont pu être éteints correctement en l’absence de seaux de sable (…) Nous ne pouvons vous laisser dire que nos agents de sécurité ne sont pas intervenus dans les tribunes (…)Ces propos sont parfaitement inacceptables et tentent en outre d’insinuer une sorte de complaisance que nous dénonçons fermement », écrit le dirigeant du Paris Saint-Germain, visiblement mécontent que la LFP rejette toute la faute sur le PSG et se dédouane de lacunes dans l'organisation.