CdF : Les supporters du PSG privés de déplacement, Vannes en rêve

CdF : Les supporters du PSG privés de déplacement, Vannes en rêve

Icon Sport

Formation de National 2, le Vannes OC a tiré le gros lot en Coupe de France puisque le club breton affrontera le PSG en 16e de finale. 

Un tirage au sort qui avait mis les joueurs vannetais en joie à l’idée d’affronter les superstars parisiennes, même si cela compromet forcément leurs chances de qualification en 1/8e de finale. En plus de cela, le Paris SG a annoncé qu’il ne reprendrait l’entrainement que le 1er janvier, histoire de pousser au maximum les vacances de ses joueurs, et les chances de voir Lionel Messi ou Neymar sur le terrain sont donc très faibles. Néanmoins, ce sera une affiche extraordinaire pour Vannes, et ce sera aussi la seule rencontre de ces 16e de finale diffusée en clair, sur France 3, le jeudi 3 janvier à 21h10. Le club de N2 pensait donc logiquement faire le plein de son stade de la Rabine, homologuée pour ce tour sur le plan théorique. Mais beaucoup de choses se jouent désormais sur le plan administratif et sécuritaire, et la décision reviendra donc à la FFF après discussions avec la Préfecture et les forces de l’ordre. Le PSG a déjà fait savoir qu’il n’était pas favorable à un match à Vannes, notamment en raison de l’absence de parcage pour les supporters visiteurs clairement délimité. Le club breton espère tout de même inverser la tendance, et mise notamment sur un arrêté préfectoral pour cela. 

« Si les supporters parisiens peuvent faire le déplacement, le match ne sera pas à la Rabine. En revanche, si le préfet interdit les fans adverses de déplacement, il y a de bonnes chances de jouer dans notre stade », résume clairement le président Maxime Ray, dans les colonnes d’Ouest-France. Le PSG préférerait doublement évoluer à Lorient, avec la présence de ses supporters, ce qui peut aussi se comprendre. Mais entre la situation sanitaire, les déplacements compliqués des supporters et les récents incidents à Paris où certains fans du PSG se sont mêlés au déplacement des Lyonnais face au Paris FC, une décision de la Préfecture rendrait donc possible le match à Vannes. A noter que le club breton réfléchit aussi à la possibilité d’évoluer à Rennes, où l’accueil du public pourrait être encore plus important.