Le PSG signe un énorme exploit à Munich !

Le PSG signe un énorme exploit à Munich !

Ligue des champions - 1/4 de finale aller

Allianz Arena 

PSG bat Bayern Munich : 3 à 2

Buts : Choupo-Moting (37e), Muller (60e) pour le Bayern Munich; Mbappé (3e, 68e), Marquinhos (28e) pour le PSG

Le PSG s'est imposé ce mercredi soir à Munich (2-3) après un match au scénario totalement fou.

C’est dans un froid polaire, et sous la neige, que débutait ce très attendu Bayern-PSG, mais l’ambiance se réchauffait très vite à l'Allianz Arena. Quelques secondes après après une reprise de la tête signée Choupo-Moting qui finissait sur la transversale de Navas, Paris ouvrait le score par Mbappé, lequel était servi par Neymar, le champion du monde frappant fort et trompant Neuer, coupable d’une faute de main (0-1, 3e). Après ce départ idéal, le PSG subissait les assauts allemands, mais était proche de doubler la mise, Mbappé, encore lui, étant signalé hors-jeu d’un fil alors que Draxler avait trompé le portier munichois (12e). Navas était, lui, chaud bouillant et tenait bon la baraque. Et ce sont les joueurs du Paris SG qui doublaient la mise, Neymar adressant un caviar à Marquinhos, oublié par la défense bavaroise, le défenseur brésilien marquant (0-2, 28e) avant de céder sa place sur blessure. Munich continuait à dominer, et le champion d’Europe et du Monde était récompensé sur un long centre de Pavard que Choupo-Moting reprenait victorieusement (1-2, 38e).

Après la pause, le Bayern Munich repartait de l’avant, mais c’était Neymar qui était à deux doigts de creuser l’écart, le Brésilien butant sur Neuer (52e). Paris s’accrochait à son avantage, Navas étant à l’affût, mais les vagues s’intensifiaient et c’est logiquement que Muller, sur un coup-franc tiré par Kimmich, égalisait d’une reprise de la tête (2-2, 60e). Le rythme tombait un peu, mais c’était le bon moment pour le Mbappé du Camp Nou de ressortir de sa boite. Sur un contre rapide, l’attaquant tricolore mystifiait la défense allemande et redonnait l’avantage au PSG (2-3, 68e). Ce but faisait mal au Bayern, qui était nettement moins fringant physiquement, même si le tenant du titre jetait toutes ses forces dans la bataille dans les ultimes minutes. Paris sera donc en ballotage favorable dans une semaine au Parc des Princes dans la quête d'un ticket pour le dernier carré de la Ligue des champions.