Trapp offre la Ligue Europa et la C1 à Francfort !

Trapp offre la Ligue Europa et la C1 à Francfort !

Icon Sport

Ligue Europa, finale

Stade Sanchez Pizjuan (Séville)

Francfort-Rangers 1-1 ( 5 tab à 4 )

Buts : Borré (69e) pour Francfort ; Aribo (57e) pour les Rangers

Francfort a remporté la Ligue Europa. Les Allemands ont battu les Rangers aux tirs aux buts après un nul 1-1. Ils joueront la Ligue des champions la saison prochaine. 

Dans cette finale totalement inattendue, c’était 50-50 dans les pronostics. Une impression confirmée quelque peu en début de match. C’était équilibré mais aussi fermé. Le point culminant était l’intervention dangereuse de Lundstram qui ouvrait le crâne de Rode avec le pied (5e). Chaque équipe avait ses situations dangereuses. Kamada venait alerter McGregor (12e) pour les Allemands. Chez les Écossais, Joe Aribo envoyait une belle frappe qui frôlait le but de Trapp (26e) tandis que Lundstram plaçait une tête vicieuse qui obligeait l’ancien portier du PSG à une claquette (37e). Mais, à la pause, on pouvait dire que le spectacle était presque plus en tribunes.

Les Allemands revenaient mieux des vestiaires et donnaient des frissons aux nombreux supporters écossais. La frappe déviée de Lindstrom venait lécher le poteau droit de McGregor (49e), puis Goldson faisait tomber Borré dans la surface mais la VAR ne disait rien (52e). C’est finalement les Rangers qui frappaient en premier avec l’aide de la défense de Francfort. Sow ratait sa remise de la tête, Tuta glissait et se blessait tandis qu’Aribo venait ajuster Trapp pour mettre son équipe aux commandes. La réaction allemande était à la hauteur. Trouvé en profondeur par Rode, Kamada voyait son lob passer juste au-dessus du but (67e). Puis, Santos Borré coupait un centre de Kostic pour tromper de près McGregor et remettre les deux équipes dos à dos. Derrière, malgré la chaleur andalouse, le rythme restait intense même si les occasions étaient limitées. Logiquement, le match basculait vers la prolongation.

Francfort était dominateur, faisant souffrir l'arrière-garde écossaise dans la profondeur. Santos Borré était repris in extremis par la défense (95e) alors que Knauff frappait dans les tribunes (100e). Cependant, la meilleure occasion était écossaise. Kevin Trapp montrait tout son talent en réalisant un arrêt spectaculaire du pied à bout portant devant Sands (118e) pour emmener les deux équipes aux tirs aux buts. Trapp arrêtait le penalty de Ramsey, le seul manqué de la séance pour offrir sa deuxième C3 au club allemand après 1980.