Milan : Plus fort que Rudi Garcia, l’excuse improbable de Leonardo

Milan : Plus fort que Rudi Garcia, l’excuse improbable de Leonardo

Photo Icon Sport

Sorti dès la phase de groupes de l’Europa League, le Milan AC a beaucoup de mal à digérer.

Alors qu’ils faisaient partie des favoris de la compétition, les Rossoneri ont quitté le tournoi après leur défaite sur le terrain de l’Olympiakos (3-1) jeudi. De quoi provoquer la colère de Leonardo, furieux contre l’arbitre français Benoît Bastien qui a accordé un penalty généreux aux Grecs en fin de rencontre. « Le penalty me semble inexistant, même l'action de leur but sur corner est inexistante », a estimé le directeur sportif milanais. Une excuse classique, beaucoup plus que son accusation improbable sur l’ambiance.

« Il y avait également un bruit incroyable à chaque fois que nous avons attaqué, et le règlement n'autorise aucun outil pour déranger les adversaires. Le bruit a dérangé tout le monde, cela a empiré sur la fin et nous a créé des problèmes, s’est plaint l’ancien dirigeant du Paris Saint-Germain. Je suis allé sur le terrain parce que le bruit dérangeait tout le monde, l'arbitre aurait dû arrêter le match. Il a permis une situation qui nous a mis en difficulté. » Désormais, Leonardo va devoir se boucher les oreilles pour éviter d’entendre les critiques de la presse italienne…