L'Europa League, c'est toujours pour Séville !

L'Europa League, c'est toujours pour Séville !

Photo Icon Sport

Après une finale spectaculaire (3-2) face à Dnipropetrovsk, le FC Séville a conservé le trophée remporté la saison passée et devance l’Inter, la Juventus et Liverpool avec quatre victoires en C3.

Présenté comme la « petite » Coupe d’Europe, l’Europa League a pourtant réservé un spectacle de très haute qualité ce mercredi soir à Varsovie. Dans une grosse ambiance, le club ukrainien frappait en premier, puisqu’après sept minutes de jeu, sur un centre de Matheus, Kalinic ouvrait le score (0-1, 7e). Séville était cueilli à froid, mais allait vite se remettre dans le bon sens avant d’inverser radicalement la tendance. C’est d’abord Krychowiak qui égalisait d’une belle reprise du droit au coeur de la surface (1-1, 28e), puis trois minutes plus tard les tenants du titre passaient devant au score grâce à Bacca, idéalement lancé par Reyes, qui dribblait le gardien avant de marquer (2-1, 31e). On pensait que le club andalou avait fait le plus dur, mais à tort. En effet, juste avant la pause, sur un coup-franc platinien, Rotan égalisait, le joueur du club ukrainien trompant Rico pas très inspiré sur ce but (2-2, 44e).

Séville obtient en même temps son ticket pour la Ligue des champions

A la reprise, Séville reprenait le contrôle des opérations, mais la défense de Dnipropetrovsk tenait le choc, du moins jusqu’à la 73e minute. Et encore une fois c’est Bacca qui trouvait la solution, profitant d’un cafouillage des défenseurs adversaire, le joueur colombien se jouant du portier ukrainien d’une belle frappe (3-2, 73e). Cette fois, le FC Séville ne lâchait plus rien, même si Dnipropetrovsk faisait le forcing dans les ultimes minutes sans toutefois parvenir à égaliser. Sans démériter, la formation ukrainienne s’inclinait après une super finale face à un club espagnol qui s’est qualifié par la même occasion pour la Ligue des champions.