FCGB : Le traquenard européen, Bordeaux annonce un moyen de l'éviter

FCGB : Le traquenard européen, Bordeaux annonce un moyen de l'éviter

Photo Icon Sport

Eliminé en tour préliminaire d’Europa League, Bordeaux a tout de même pris un sacré coup sur la tête, Benoit Costil reconnaissant que ce n’était pas du tout prévu, et qu’il avait fallu quelques « Doliprane » pour digérer cette contre-performance. Résultat, c’est tout le programme d’une saison qui est perturbé, même si cela n’empêche pas le club aquitain de rester offensif sur le plan du marché des transferts. Car l’ambition pour cette saison est toute trouvée, il s’agit de prendre une place européenne, mais qui pourrait cette fois permettre aux Girondins d’éviter les barrages.

« Les troupes sont déçues, touchées, par le match de jeudi qui a été une énorme déception, une espèce de trou noir où rien n’a marché, tout était à l’envers. Ils sont très conscients d’avoir fait un non-match. Les objectifs restent d’être européens. On voit bien qu’entre sixième et quatrième, la différence c’est un traquenard en moins, donc c’est finir le plus haut possible… Si possible donc directement en phase de groupes. Les objectifs restent les mêmes, la qualité de l’équipe n’a pas disparu en deux mois. Il y a eu un match catastrophique, c’est sûr, mais il ne faut pas sombrer non plus dans le catastrophisme et le défaitisme. On garde des qualités donc les objectifs restent les mêmes, à savoir être européen », a confié Stéphane Martin à Gold FM, dans des propos retranscrits par Girondins4ever. Le président bordelais indique donc la marche à suivre, et ce sera cette quatrième place qui sera déjà très désirée.