Brison : «Pas la fleur au fusil»

De retour dans le groupe de l’AS Nancy-Lorraine pour le match décisif de Coupe UEFA face au Deportivo La Corogne, mercredi, Jonathan Brison s’attend à une partie d’échecs. « Un match nul n’est pas forcément suffisant pour le Deportivo. Les Espagnols devraient donc attaquer et s’appuyer sur leur style très technique avec beaucoup de vivacité et de jeu court. Nous devrons répondre avec nos qualités physiques, notre engagement et profiter des espaces qui vont forcément se libérer. Il ne faudra en tout cas pas attaquer cette partie la fleur au fusil », explique le défenseur sur le site de l’ASNL. Un partage des points suffirait au club lorrain pour décrocher son billet pour les seizièmes de finale.